Nouvel album d' Eric Legnini Six Strings Under (2019)
PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Premier sur l'actualité culturelle en Hauts-de-France !
MENU
Chronique du nouvel album d'Eric Legnini Six Strings Under (septembre 2019)
Chroniques

Chronique du nouvel album d’ Eric Legnini Six Strings Under (septembre 2019)

0 commentaire
10 septembre 2019 - par Pierre GERARD

456 total views, 4 views today

Le pianiste Eric Legnini nous présente son nouvel excellent album.

Deux ans après ” Waxx Up” qui clôturait sa trilogie consacrée au chant et à une musique électrique, le pianiste belge nous revient avec son magnifique dernier-né “ Six Strings Under ” chez Anteprima Productions.
Ce tout récent opus est en quelque sorte une reconnaissance vis-à-vis de la six cordes et marque aussi un retour à des thèmes instrumentaux et plus acoustiques.

Eric Legnini troque donc ses claviers (Rhodes, Wurlitzer…) pour revenir à son instrument de prédilection.

Pour ce disque, il s’est entouré de son fidèle ami contrebassiste Thomas Bramerie et de deux guitaristes virtuoses Rocky Gresset et Hugo Lippi, pourvus chacun d’une incroyable technique et d’un son pur. À l’écoute de cet album, on se rend compte que le groupe présente plusieurs formats.

Sur la base originelle, il y a un quartet où, quand les deux guitares jouent ensemble, elles se partagent la rythmique et les chorus.
Ensuite, il y a plus fréquemment un trio avec, en alternance, un seul guitariste. Mieux encore, la superbe reprise réarrangée de ” Space Oddity” d’un certain David Bowie est interprétée en quasi solo par le pianiste. Il est très discrètement secondé par la contrebasse. Nous parlerons donc de duo.

(vidéo : Eric Legnini – Boda Boda)

Eric Legnini, indépendamment de la finesse de son jeu, de ses phrasés subtils et de ses envolées remarquables, laisse aussi beaucoup d’espace aux fantastiques guitaristes pour qu’ils puissent aussi s’exprimer au travers de très beaux solos. Le tout est soutenu de façon maîtresse par l’excellent contrebassiste dont les doigts jonglent aussi avec les cordes.

Chronique du nouvel album d' Eric Legnini Six Strings Under (septembre 2019)

Ce disque composé d’onze titres, propose en fait neuf compositions personnelles, car le standard ” Stompin’ at the Savoy ” est également revisité.
Ses talents de compositeur nous proposent d’ailleurs des créations entraînantes dont “Boda Boda“, avec du swing comme ” The Drop ” et “ The Jive “, lyriques avec notamment ” Eterna Gioventu “, ” Daydreaming ” ou encore “ Night Birds “, en passant également par un splendide thème brésilien “ La Mangueira ” dédié à la chanteuse Marcia Maria.

Avec ce délicieux dernier opus d’une grande fraîcheur, Eric Legnini ne cesse de nous étonner par sa musicalité, son écriture diversifiée toujours innovante et son sens mélodique permanent.
Bravo !

© Pierre GERARD

Imprimer Envoyer à un ami
0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié



Instagram