Le FAIR 2017 expose le meilleur de la pop française à Tourcoing - Ça C'est Culte
PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Premier sur l'actualité culturelle en Hauts-de-France !
MENU
FAIR 2017 Frànçois and The Atlas Mountains et o au Grand Mix de Tourcoing © Nicolas Fournier
Reportages

Le FAIR 2017 expose le meilleur de la pop française à Tourcoing

0 commentaire
17 mai 2017 - par Nicolas FOURNIER

1,644 lectures totales, 2 lectures aujourd’hui

La tournée du FAIR 2017 (fonds d’action et d’initiatives rock), dispositif visant à aider la création musicale, faisait escale à Tourcoing ce samedi soir. Au programme Frànçois and The Atlas Mountains, eux-mêmes bénéficiaires de ce fond et un petit nouveau qui leur doit beaucoup, O.

On commence par O.

Tournée FAIR 2017. Le minimalisme est de mise pour ce trio qui entre en scène tandis qu’une note unique retentit à l’infini. Comme un reflet du nom qu’ils ont choisi, une simple lettre, leur musique est également épurée. Il en découle une pop douce et mélodieuse, qui accélère par moments (“L’odeur du coton”) et est même parfois survoltée (“Écho” dédié à la fille du chanteur). Le tout alternativement chanté en anglais et en français.

Un morceau ressort de cet ensemble : “Le torrent, la boue”. Un hommage à un ancêtre grognard du chanteur : des nappes électro ultra présentes et un final théâtralisé (un coup de pistolet, factice, je vous rassure). Ils enchaîneront avec un peu d’amour (“My heart belongs to you”) pour le coup vraiment acoustique. Dans un genre encombré, O s’en tire bien et vaut vraiment le coup.

Enfin, on enchaîne avec Frànçois and The Atlas Mountains

Le quartet entre en scène sur des extraits audio du JT d’Al-Jazeera. Eux aussi ont été bénéficiaires du FAIR (en 2011). Le groupe de François Marry a connu depuis, quelques changements de personnes. Mais que l’on se rassure, avec la sortie de leur nouvel album “Solide Mirage”. L’essentiel demeure ! Une pop métissée, ouverte aux influences notamment africaines.

Des influences qu’ils ont cultivées lors de leur balade en Afrique l’an passé et de laquelle ils ont tiré un EP L’homme tranquille qu’ils avaient présenté à Lens en début d’année et dont ils joueront “Dessine” ce soir.

Leur liste de morceaux est resserrée

Treize chansons pour cette tournée FAIR 2017, mais toutes imprégnées de joie et d’une énergie communicative. Marry ne tient pas en place. Il s’offrira même un petit tour dans la foule en fin de concert. Un public réceptif à une musique qui a su sortir des sentiers battus de la pop, tout en s’assurant un chant en français qui s’est imposé depuis quelques albums. C’est une véritable invitation à l’ouverture (y compris envers les migrants).

Aux côtés des titres les plus connus de la formation (“La fille aux cheveux de soie”, “La vérité”), on retrouve des compositions ambitieuses. Mélangeant les genres et s’étirant en longueur comme “Be Water”, mais aussi deux reprises audacieuses, “Quitter la ville de Rone. Et surtout, cet étonnant choix : “Bleu comme toi” d’Étienne Daho.

Après avoir pris le temps de fêter l’anniversaire du batteur et avoir comblé le public, nous avons l’assurance d’avoir assisté à une performance enthousiasmante d’une formation aussi à l’aise pour innover sur le disque que pour reproduire sa musique sur scène. Un conseil : s’ils passent près de chez vous, foncez !

Les chansons d’O

Les chansons de Frànçois and The Atlas Mountains

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié



Instagram