PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Google+ CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
Suuns : un soleil noir se lève à Lille cacestculte
Reportages

Suuns : un soleil noir se lève à Lille

0 commentaire
26 octobre 2018 - par Nicolas FOURNIER

Les Montréalais de Suuns faisaient étape ce mercredi soir à l’Aéronef. Le quatuor y présentait son nouvel album “Felt” sorti en début d’année.

Le groupe bénéficiant d’une bonne cote dans la presse spécialisée, c’est sur la seule foi de cette réputation que la venue des Canadiens suscite mon intérêt. Mélangeant le rock à l’électro, c’est tout naturellement que Vive La Void a complété cette affiche très cohérente.

On commence donc avec Sanae Yamada, moitié de Moon Duo pour son projet solo Vive La Void.

C’est seule que la chanteuse arrive sur scène, se plaçant derrière ses claviers tandis qu’une lumière blanche surgit d’un vidéoprojecteur placé juste derrière elle. Le visuel ainsi obtenu produit vraiment son petit effet et donne une teinte à sa musique. Heureusement, celle-ci ne se limite pas à faire la DJ.

Ses compositions, tirés de son premier album, sont assez convaincantes même si je suis peu fans des prestations uniquement électro. Des structures plus pop se font aussi entendre et l’ensemble est plutôt convaincant. C’est en tout ce qu’a dû ressentir cette dame qui s’est trémoussée pendant tout le set.

On change rapidement de plateau car la batterie et le clavier de Suuns étaient déjà en place.

Le fond laisse apparaître un étonnant tableau figurant une scène pastorale qu’on jurerait d’inspiration flamande. C’est déroutant, tout comme les premières notes que lance la formation canadienne. Tenant plus du bruit que de la mélodie gracieuse, on croirait entendre une formation comme A Place To Bury Strangers, le genre de groupe qui cherche à produire un bruit massif plus que du son harmonieux. Ça tombe bien je suis assez friand de ce genre de concert-performance.

Visiblement très porté sur les sons saturés et torturés le groupe enchaîne presque sans transition ses compositions qui mélangent férocement du rock brut et d’électro entraînant. De quoi satisfaire les fans de guitares rock comme ceux d’électro dansant ? Bah oui, étonnement il y en a pour ces deux publics.

Dans le groupe aussi il y a des personnalités différentes.

Le clavier semble totalement inspiré par sa musique et presque dans un autre monde. Le guitariste se cache derrière son impressionnante chevelure lui tombant devant les yeux. Mais le plus expressif est le chanteur. Mettant à rude épreuve sa guitare (et même ses amplis !), cherchant vraisemblablement à tirer de chaque coup d’éclat un son nouveau et strident, il ressemble physiquement à Liam Gallagher (voix similaires et sans doute même attitude destructrice).

Le concert de Suuns est court mais dense. Le mélange de rock très basique avec un électro incitant clairement à bouger ne laisse pas indifférent. Alors une fois de plus avec ce type de formation, ce n’est pas à conseiller à tout le monde mais ça vaut le coup de prêter attention à leurs compositions. Vous pourriez faire une belle découverte.

Les photos sont ici et la setlist est là.

542 total views, 14 views today

Imprimer Envoyer à un ami
0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié