PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Google+ CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Premier sur l'actualité culturelle en Hauts-de-France !
MENU
MONTMARTRE-TOBTOK-out of violence barclay
Chroniques

Montmartre, Out of Violence, février 2015

0 commentaire
16 février 2015 - par L'équipe

726 total views, 2 views today

Montmartre, Out of Violence : un premier album-bijou !

Il y a quelque chose de fascinant dans la dualité. D’abord, parce qu’elle implique l’opposition, la tension et fait souvent des étincelles qui ont écrit les grandes heures de la pop, de Jagger et Richards aux frères Gallagher. Mais aussi parce qu’elle induit une complémentarité participant à renouveler la musique, ses codes et à donner naissance à d’inattendus virages. Il en va ainsi de Montmartre, groupe auquel on se garde bien de donner une étiquette. D’un côté, Hugo Lab, 26 ans, guitariste au look soigné, biberonné à la musique classique.

De l’autre, Alex Enki, 25 ans maître des beats, plus habitué au métal des machines qu’au bois des instruments. Avant d’attraper sa première Fender, c’est un violoncelle que le premier avait l’habitude d’emmener partout avec lui, jusqu’au conservatoire où il a fait ses classes. Tandis que son comparse digérait le sacro-saint solfège, le second faisait ses premiers pas dans l’électro grâce à l’avènement des logiciels de mixages et développe une obsession pour le beat pertinent. Pendant qu’Hugo lançait son premier groupe de rock, The Enjoys, Alex enchainait les remix house, les expériences sonores et les plateaux DJ jusqu’à trouver sa marque de fabrique.

Comme dans beaucoup d’histoire groupes, c’est en usant leurs jeans sur les mêmes bancs d’une faculté de musique francilienne que leur duo parisien Montmartre s’est créé. Les deux comparses se retrouvent autour de l’idée de sortir des chemins tout tracés du rock et de l’électro, et d’une envie commune de ne pas respecter les frontières tracées. Une alliance libératrice pour chacun d’entre eux. Les deux garçons se confrontent : l’un sait lire et écrire les notes, l’autre sait les programmer. Le duo se trouve une affinité naturelle.

En ressort un premier EP, Inside of me, articulé autour d’un extrait bondissant. Le groupe Montmartre est né. Parallèlement, c’est aussi leurs remixes. Certains d’abord officieux (Adèle, Daft Punk) et d’autres officiels (London Grammar, Bob Marley, Asgeir) qui leur apportent de précieuses marques d’intérêt sur les blogs et sites musicaux. Celui du single Happy de C2C leur fera décrocher le bronze dans le concours organisé par le groupe. DJ Atom signera d’ailleurs plus tard le mix d’Inside of me. Le nouveau signe du groupe Out of Violence infuse une mélodie de la Côte Ouest dans la deep house, une vibe que l’on retrouve sur la face B nommée Choices, un autre morceau inédit de l’EP. Avec les remixes de Tobtok (Suède), Louis la Roche (Royaume-Uni) et Fever 105 (France), on tient ici un EP lumineux : véritable dose de luminothérapie dans la grisaille hivernale.

Un bijou à écouter en cet hiver 2015.

Imprimer Envoyer à un ami
0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié