à la une

Suivez les actualités et les directs sur nos réseaux sociaux !

L'actualité culturelle près de chez vous ! Hauts-de-France, Benelux et bien au-delà...
29 minutes et 4 secondes, c’est le temps que mettra certainement the HIGH HI à vous remettre d’accord avec l’indierock...

Chronique

10 décembre 2020 - par Sylvain Stricanne

High Hi – Firepool (2020) : la courte chronique1 min. de lecture

High Hi, Firepool

Noisesome Records

29 minutes et 4 secondes, c’est le temps que mettra certainement the HIGH HI à vous remettre d’accord avec l’indierock…

(Si tenté que vous étiez fâché avec). Cet album est un peu comme la première claque que vous auriez pris à la première écoute d’Arcade Fire. On y retrouve forcément une forme d’influence tout en apportant un éclat vraiment incroyable.

Neuf titres et donc mois de trente minutes que l’on ne se lasse pas d’écouter en boucle. Un duo qui semble dialoguer spirituellement en parfaite symbiose et un troisième larron pour l’instrumentation rythmique. Le meilleur de la musique new wave des années 1980 mélangée avec la pop énergique des années 1990.

Ça vous parle ?

À écouter, acheter et programmer sur une scène sans attendre. Cerise sur le gâteau, ils sont Belges !!! Et l’on connaît leur savoir-faire musical.

Sylvain Stricanne

Imprimer Envoyer à un ami
0 commentaire Réagissez au sujet de cet article !

Laisser un Commentaire

Nom/Prénom*
Votre courriel ne sera pas publié
Commentaire*
Lille, France

...

La radio CCC

écouter la playlist

Voir tout l'agenda

Espace Partenaire

Un événement
à annoncer ?


Gagner vos places pour des soirées



Vous aimerez aussi

Aller au contenu principal