PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Google+ CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
Feu! Chatterton Feu! Chatterton et Palatine au Théâtre de Béthune © Ludovic Mannechez
Reportages

Feu! Chatterton à Béthune (Théâtre, le 14/10/2016)

0 commentaire
17 octobre 2016 - par Nicolas FOURNIER

Le Théâtre de Béthune accueille ce soir le groupe Feu! Chatterton. Que de chemin parcouru par ce quintette depuis deux ans. À l’époque, ils étaient venus au Poche, sans album sorti, mais avec une solide réputation qui s’était confirmé ce soir-là.

Mais avant eux, c’est le groupe Palatine qui monte sur la scène. Exceptionnellement en formule trio (le violoncelliste est absent), cette formation propose un rock tendu (grâce aux jeux des deux guitaristes) mais discret dont le lyrisme des paroles et même l’interprétation rappellent par moments Feu! Chatterton. Ils nous invitent au voyage, en français (Orange sylvestre, Il se dissout) et en anglais (Bâton Rouge, The Darkest City). Ils étaient venu pour présenter leur premier album qui sortira le 28 octobre. Incontestablement il faudra y prêter une oreille attentive.

Place ensuite à la tête d’affiche : Feu ! Chatterton. Après avoir connu les honneurs de la presse, c’est en traversant la France à la rencontre de leur public (on a l’impression qu’ils tournent sans discontinuer depuis deux ans et la sortie de leur premier EP). Un public qui aujourd’hui s’est massivement déplacé pour les voir et qui remplit la salle. Arthur, le chanteur avec ses faux airs de dandy, accompagné de ses acolytes proposent un set carré et très rock. On est sur les mêmes bases que lors de leurs précédents passages dans la région (comme à Arras l’an passé, où déjà il avait fallu délocaliser le concert pour répondre à la demande). Les spectateurs paraissent conquis d’avance et c’est tout naturellement qu’ils se lèveront et resteront debout pendant la majeure partie du concert. Le chanteur décline toujours ses élucubrations entre chaque chanson d’une voix suave et posée de manière à faire la transition entre les morceaux. C’est digne d’être un spectacle en soi !

Mais le meilleur viendra lors du rappel. Le groupe fait dans l’inédit : il jouera deux fois La Malinche : en acoustique d’abord puis dans une version électrique à la fin de laquelle Arthur finit en transe, se contorsionnant sur scène. Entre les deux on pourra également entendre leur version du Strange Fruits de Billie Holliday, traduit en français.

Fort heureusement, Feu ! Chatterton réussit à se renouveler, ce qui est important pour un groupe dont la tournée s’allonge avec son succès mérité. En espérant aussi qu’ils pourront commencer le travail d’écriture du nouvel album histoire de voir dans quelle direction ils comptent aller.

Découvrez le reportage photographique de Ludovic Mannechez sur notre compte FlickR !

1,458 total views, 4 views today

Imprimer Envoyer à un ami
0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié