The Sound Of Belgium : de la Belgique à Lille - Ça C'est Culte
PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Premier sur l'actualité culturelle en Hauts-de-France !
MENU
THE SOUND OF B
Artistes

The Sound Of Belgium : de la Belgique à Lille

0 commentaire
22 février 2016 - par L'équipe

1,890 lectures totales, 2 lectures aujourd’hui

La prochaine soirée S.H.A.M.E organisée par l’association des membres bénévoles de l’Aéronef « 6 Heures Avant Minuit » aura lieu le vendredi 8 avril prochain à l’aérobar de la salle transformée en club pour cette occasion. Le concept de la soirée est simple, donner la chance à des DJ’s locaux de s’exprimer durant une vingtaine de minutes derrière les platines avant qu’un illustre artiste ou groupe de renommée “offre” un live (rappel de candidature). Pour cette troisième édition, Ça C’est Culte, partenaire de l’événement, n’est pas peu fier de vous présenter la tête d’affiche bâtisseuse portante bravement la seconde lettre de l’alphabet :

B comme Beat, B comme la Belgique ! Mais qui se “bat” donc sous ce mystérieux nom B, pour la première fois affiché en tant que symbole musical sur une scène ? Et bien c’est Bert Libeert, musicien, producteur, DJ et remixeur, résident à Courtrai, essentiellement connu ici comme le batteur du fameux quatuor électro rock Goose !

Avec son projet solo de musique techno légitimement nommé B, il se définit comme  “1 Man vs 4 Machines”, un homme qui joue en direct avec et contre ses quatre machines. C’est-à-dire deux synthés et deux Drumcomputers menés de façon organique. Nourri par 30 années de culture club belge, introduits par la New Beat de The Sound Of Belgium, Bert mixe les boucles oldschool EBM (Electro Body Music : mouvement électro radical né au milieu des années 1980 et popularisé par les Belges de Front 242, NDLR), les booste sur des montées d’Acid Music lumineuses et conjugue le tout au présent par des sonorités techno héroïques. Dans ses héros influents, on remarque d’ailleurs quelques Français, Superdiscount, Daft Punk (qu’il aura eu le bonheur de remixer pour Goose sur “The Son Of Flynn, extrait de la bande originale de Tron, NDLR) et notre célèbre activiste local Terence Fixmer !

De l’autre côté de la frontière, Bert est sur tous les fronts, écumant les scènes des meilleurs clubs et festivals de I Love Techno au “Culture Club” à Gent ou encore nouveau “Club Søndag” à Courtrai. Plus singulièrement encore, il organise des B-Night Party où il invite le meilleur de la scène électro belge comme Raving George qu’il a notamment produit (le tube “You’re mine” avec Oscar and the Wolf N°1 en Belgique l’été dernier, c’est à Bert que l’on doit le traitement du rythme) ou encore la chanteuse Billie avec qui il compose et produit la musique de son album à l’instar de Shep Pettibone avec Madonna à la fin des années 1980. Friand de lieux insolites, il s’est produit en concert l’hiver dernier à la foire aux manèges de Courtrai, et pour l’été, il organise une session remarquable nommée B-Pool party en plein air à la piscine de la ville. Tout récemment il a été sollicité avec succès pour ouvrir en première partie de Jeff Mills et de Róisín Murphy.

Son premier EP « Ambush » enregistré en partie à Berlin sortira le 18 mars prochain sur le label Lektroluv Records (label créé par le légendaire DJ masqué Dr Lektroluv, star des soirées Electroclash en Belgique dans les années 2000, NDLR), et a été concocté visuellement par l’artiste Pierre Debusschere que toutes les stars américaines s’arrachent. L’actualité chargée ne s’arrête pas là, car actuellement avec ses camarades de Goose, il répète en studio pour une nouvelle tournée qui suivra la sortie prochaine d’un quatrième album déjà enregistré. Vivement attendu par les fans et annoncé néoromantique par ses protagonistes, l’album promet une ouverture vers le grand public et la consécration.

Vous l’aurez compris Bert Libeert aka B est overbooké, bravant les expériences avec brio. Cependant, il nous donne ce rendez-vous privilégié à Lille puisque ce sera sa première session live en France ! Une occasion unique de vous prendre une belle leçon de savoir-faire en matière de renouveau de la musique électronique dansante et battante. La S.H.A.M.E #3 et ses candidats ont ainsi gagné leur bienfaiteur spirituel. Pensez B comme béni, car l’entrée est de plus gratuite. Alors plan A pour aéronef ou plan B pour le bar, vous êtes les bienvenus comme B !

Retrouvez Bert Libeert en interview exclusive sur le podcast radio de l’émission Sampler et Sans Reproches, Galaxie 95.3 FM, à partir de 1h00

Josse Juilien

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié



Instagram