Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Actualité culturelle en Hauts-de-France et Belgique
Les Négresses Vertes @Sjock Festival 2022 09
Reportages

SJOCK 45 : le festival très rock’n’roll, un retour en force

0 commentaire
25 juillet 2022 - par Sylvain Stricanne

 309 vues au total,  6 vues aujourd'hui

SJOCK pour ce 45e rendez-vous démontre que ce festival peut allier éclectisme musical rock et réussite.

Après une année de confinement et une année en demi-teinte, le SJOCK Festival qui se déroule à Lille en Belgique. Non ! Ce n’est pas une blague, fait un retour en force avec ce style unique très rock années 1950 ouvert sur le rock moderne. Trois soirées très différentes, mais les mêmes sourires pour les publics. Oui ! Les publics qui pour certains ne venaient que pour la tête d’affiche du jour dit.

Les Négresses Vertes @Sjock Festival 2022 09

Trois soirées aux couleurs musicales rock très différentes, trois soirées de qualité mais aussi des journées de découvertes.

Les papys du week-end ont assuré : MADNESS et sa pop de ton de classe anglaise, GEORGE THOROGOOD and the DESTROYERS et son blues rock à l’Américaine d’une précision chirurgicale. SOCIAL DISTORTION et son rock teinté de rock’n’roll années 1950 et de punkrock n’était pas en reste.

Pour la journée : des découvertes à foison sur les trois scènes, enfin une grande scène, une tente de 3000 personnes et une une scène à échelle humaine. Un petit bémol pour la disposition de la scène centrale et la tente, car les stands boissons et les billets se trouvaient entre celles-ci. Nous sommes en Flandre, pays de la bière et traverser les files conséquentes n’est pas sans ralentir notre progression pour aller d’un endroit à l’autre., contrairement aux autres années.

Au niveau des groupes, que dire tant le choix dans tous les styles est un pur régal pour découvrir des perles dans le rockabilly, la musique surf, le hardcore, le punk, la psycho et des styles inconnus peut être.

Dans tous les cas une surprise française était présente en haut de l’affiche : Les Négresses Vertes.

J’avoue avoir douté de la pertinence de la programmation du groupe ici en pays Flamand. Au final, à ma grande surprise, le public connait parfaitement leurs chansons et il est complètement dans l’ambiance du groupe, dans à tout va. Les Négresses Vertes est aussi le groupe le plus humain que j’ai pu rencontrer en coulisses, avec Agnostic Front. Le combo plutôt que de rester en loge a plaisir à discuter avec tout le monde et jouer de la musique devant les loges. Je peux vous avouer que MADNESS qui la jouait plutôt  vigiles et je ne montre pas mon nez s’est certainement posé quelques questions sur leur propre attitude de superstar.

SJOCK est de retour et ça fait du bien. Ce festival est vraiment un must. Vivement l’an prochain.

Texte et photos : Sylvain STRICANNE

 

Sjock Festival © Sylvain Stricanne

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié