Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Google+ CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
Gym I'm From Barcelona Le Grand Mix Tourcoing cacestculte
Reportages

Reportage GYM + I’m From Barcelona au Grand Mix de Tourcoing mai 2015

0 commentaire
13 mai 2015 - par Nicolas FOURNIER

3,892 total views, 6 views today

Pour ouvrir la soirée de ce soir au Grand Mix de Tourcoing, ce sont les lillois de Gym qui se présentent sur scène.

Il est 20h30 et le trio se lance dans une pop dynamique soutenue uniquement par trois écrans qui projettent derrière eux les trois lettres composants le nom du groupe. Cette première partie est plutôt étonnante, car les éléments électro qu’ils ajoutent à leur musique les éloignent de la pop rafraîchissante des suédois d’ I’m From Barcelona.

Plutôt mélancoliques, leurs compositions sont très élégantes (comme le costume du chanteur par ailleurs), dominées par le duo de basse­ et de batterie (seuls instruments joués en concert) qui propose un groove savoureux en imprégnant un tempo rapide. Une petite reprise (I could never be your woman de White Town) et il est rapidement temps de quitter ce groupe sympathique qui aura assuré sa tâche dans la bonne humeur. La bonne humeur, sans doute le dénominateur commun entre les deux formations de ce soir.

On passe donc ensuite à la tête d’affiche, I’m From Barcelona qui contrairement à ce que leur nom indique sont originaires de Suède.

Et ensemble, ces douze Vikings vont mettre tout le monde de bonne humeur pendant 1 h 30. Ils débutent par Violins qui ne contient pourtant pas de trace d’instruments à cordes. Cela n’empêche pas le public de saisir le rythme et de reprendre en chœur les refrains des chansons suivantes. L’ambiance est à la fête, les cuivres se mêlent aux instruments classiques du rock eux­-mêmes déjà soutenus par un clavier très discret. Quatre membres du groupe participent uniquement comme choristes.

Ils sont si nombreux sur la scène du Grand Mix que lorsqu’Emmanuel (le chanteur et principal compositeur) veut les présenter tous, il oublie l’un d’eux. Les suédois alternent nouvelles compositions (leur dernier album Growing up is for trees est sorti en mars) et anciens titres avec la même énergie.

Même si les nouvelles chansons font un peu moins effet (on peut formuler la même critique pour leur deuxième opus, Who killed Harry Houdini ?), les tubes du collectif suédois sont toujours aussi appréciés par le public. Les entraînants Always spring, Battleships ou Mingus remplissent parfaitement leur rôle de bons titres d’ambiance. On pourra aussi entendre Headphones dans une version méconnaissable. Ils enchaîneront avec Growing up is for trees, une chanson plus sensible.

Emmanuel se lance ensuite dans un petit set acoustique au milieu du public où il interprète notamment Treehouse dont tout le monde reprend le petit gimmick en agitant les mains. Il rejoint ensuite ses collègues pour la fin de la chanson. L’humeur devient même totalement régressive par la suite quand les musiciens lâchent des ballons et des cotillons dans la salle. Il s’agit de la dernière date d’une courte tournée organisée juste après la sortie de l’album.

Après une petite pause, le groupe reviendra pour un rappel durant lequel Emmanuel dédie The painter à son grand-père peintre et conclu avec la doublette We’re from Barcelona/Barcelona loves you. Incontestablement,
I’m From Barcelona obtient le trophée du concert le plus festif et joyeux de l’année. Haut la main.

Nicolas Fournier

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié