à la une

Suivez les actualités et les directs sur nos réseaux sociaux !

L'actualité culturelle près de chez vous ! Hauts-de-France, Benelux et bien au-delà...
N'ZENG The Trip

Artistes

26 février 2024 - par Sébastien CIRON

N’ZENG The Trip3 min. de lecture

LAISSE-MOI ZOOM ZOOM N’ZENG
La caresse d’un vent d’automne, comme la voix de Charlotte Savary, et les élégants arrangements de Sébastien Blanchon.

Pour ce premier album, mélodies Trip Hop, scratches, trompettes, claviers vintages sont à l’honneur du premier effort solo, qui nous fait prendre la route élégante de cet enfant de la balle.
QUI C’EST LE PLUS FORTS, EVIDEMMENT C’EST LES VERTS !
Son père jouait déjà de la trompette avec son grand père au sein de l’harmonie de Feurs dans le département de la Loire. C’est en
arrivant à Saint Etienne, que le jeune Sébastien débute avec un cornet à pistons, au conservatoire. Son professeur d’alors,
Marcel Heyte, avait passé son prix à Paris à la même période qu’un certain Maurice André. Son père prend des cours de direction d’orchestre, accompagnant la carrière musicale naissante du rejeton, qui, à la faveur d’un stage au festival de Cuivre du Monastier-sur-Gazeille rencontrera les solistes de l’orchestre de Radio France. Une prise de conscience, pour une prise de confiance : départ vers Lyon, non pas pour un derby footballistique, mais pour “muscler son jeu”. Bonne pioche : en 1997, notre homme obtient une médaille d’or de trompette, prix obtenu à l’unanimité devant le jury du conservatoire National de Lyon.

Lyon, capitale des Gaules et table d’orientation pour N’Zeng, qui deviendra membre du groupe Le Peuple de l’Herbe. 15 ans après,
avec plusieurs disques succès auprès du public et de la presse, un concert en 2003 aux Transmusicales avec Beth Gibbons (Portishead),
une victoire de la musique et il sera alors temps pour notre homme de passer à autre chose.
PARIS, LIBÉRÉ …
Arrivée dans la ville Lumière, celle qui permet de s’autoriser tous les rêves. Ceux d’Nzeng sont sonores mais aussi visuels, Sébastien en
plus de sa sympathique présence et de ses talents de musiciens, est un cinéphile. Ses connaissances du solfège, acquises pendant ses
années de travail au conservatoire, lui permettent de s’attaquer à la musique à l’image.

 

Il créera notamment une bande son du culte Alien – le 8 ème passager – fréquente le musicien Rone (collaborant avec Baxter
Dury, avec ses comparses du Peuple de l’Herbe composera 2 morceaux de la BO du film choc “Baise-moi” de Virginie
Despentes. Sur l’album “Hollywood Hustlers”, avec le groupe « Mustang Force », il rend hommage aux BO de Lalo Shiffrin, Ennio
Morricone… L’album obtiendra également un bel accueil de la critique. Il conduira les arrangements et orchestrations pour le
Degiheuga Orchestra et composera la musique originale du spectacle de danse Hôtel Bellevue, là encore un succès !
ROAD MOVIE MULTICOLORE
C’est en 2019 que naît le projet “ The Trip”. Sur ce disque, plus de masque, mais une voix féminine, celle de Charlotte Savary
(Wax Taylor) posée sur un tapis de cordes. Avec ce voyage musical, le trip hop est à l’honneur avec un équilibre entre le
corps des instruments et la mécanique du beatmaking. Pas de sortie de route pour ce disque équilibré, aux orchestrations soyeuses. N’Zeng nous accompagne de façon élégante, avec sa fidèle trompette comme GPS, ici utilisée de façon subtile. La pochette de l’album est une photographie prise par la maman de Sébastien Blanchon, en 1973, une année où Saint Etienne allait devenir champion de France pour la 7ème fois.

Qui c’est le plus fort, évidemment c’est N’Zeng !

Imprimer Envoyer à un ami
0 commentaire Réagissez au sujet de cet article !

Laisser un Commentaire

Nom/Prénom*
Votre courriel ne sera pas publié
Commentaire*
Lille, France

...

La radio CCC

écouter la playlist

Voir tout l'agenda

Espace Partenaire

Un événement
à annoncer ?


Gagner vos places pour des soirées



Vous aimerez aussi

Aller au contenu principal