Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Actualité culturelle en Hauts-de-France et Belgique
Motán, le nouvel album de Tangomotán
Annonces

Motán, le nouvel album de Tangomotán2 min. de lecture

0 commentaire
16 février 2024 - par Sébastien CIRON

Motán, le nouvel album de Tangomotán qui sera disponible dès le 15 mars prochain sur Noa Music. Un projet où on peut observer la reconnexion du tango avec la danse, la fusion de l’acoustique et de l’électronique. Tout en respectant les ruptures et l’emphase qui fait la spécificité de cette musique, les 4 musiciens et leur bleu de travail fusionnent tradition et modernité et vous promettent un voyage dans l’univers du tango à leur manière et par la voie populaire et universelle qu’est la danse.

Tangomotán, composé de quatre musiciens issus des conservatoires de Paris (CRR, CNSM) et de Gennevilliers, voit le jour en 2017 avec la sortie de l’album Défense d’afficher sur le label NoMadMusic suivit d’une tournée en France et à l’étranger (Angleterre, Taïwan, Bahreïn…) produite par Blue Line Production et qui commence par un concert à la Cigale à Paris. Ce projet – très acoustique, visuel et divertissant – joué en quatuor de chambre (violon, bandonéon, piano, contrebasse) perpétuait le patrimoine culturel du Tango traditionnel tout en le modernisant. En 2019, le groupe collabore avec le chanteur français Sanseverino. Ensemble ils sortent l’album Sanseverino & Tangomotan chez LittleBigMusic / Sony Music et partent pour une tournée de 40 dates produite par Asterios Spectacle. En confrontant leur tango à la chanson française rock de l’artiste, leur musique apparaît plus répétitive et s’enrichit de sonorités électriques (batterie et guitare électrique). Ce projet laisse entrevoir au groupe un lien possible entre le tango traditionnel et la musique actuelle, en réintégrant le besoin de faire danser leur public.

La reconnexion du tango avec la danse, la fusion de l’acoustique et de l’électronique : voici le dernier projet du groupe ! Des origines de la guardia vieja des années 20 à Piazzolla dans les années 80 en passant par Pugliese dans les années 50 jusqu’à Gotan Project dans les années 2000, le tango est passé par différents styles. C’est par déformations successives et inclusions de nouvelles influences que ce genre s’est développé. Du tango, ils gardent des métriques mélodiques, des rythmes et des modes de jeu instrumentaux. À cette musique jouée acoustique, où l’on utilise des bruits pour marquer les temps ou ornementer la musique, Tangomotán ajoute des outils électroniques (pédales d’effets, ordinateur, pad…) pour créer une musique dansable où sont expérimentées des distorsions de son, des boucles de cellules rythmiques à l’aide de la MAO. À l’image de l’histoire du tango, le groupe élabore une matière sonore qui fait bouger. Respectant les ruptures et l’emphase qui fait la spécificité de cette musique, les 4 musiciens promeuvent ce patrimoine tout en l’amenant au plus grand nombre par une voie universelle : la danse.

Imprimer Envoyer à un ami
0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié