à la une

Suivez les actualités et les directs sur nos réseaux sociaux !

L'actualité culturelle près de chez vous ! Hauts-de-France, Benelux et bien au-delà...
LEXI JAYDE SELF SABOTAGE

Actualités

29 avril 2022 - par Sébastien CIRON

Lexi Jayde : l’artiste du moment1 min. de lecture

LEXI JAYDE | SELF SABOTAGE

Lexi Jayde est une artiste et compositrice basée à Los Angeles, signée sur le label Artist Partner Group. Actuellement en tournée à travers les États-Unis avec Clinton Kane, après avoir également accompagné Adam Melchor & Griff sur la route, elle a sorti son premier EP a teenage diary en juillet dernier avec notamment le single On Repeat en collaboration avec Goody Grace et Cigarettes After Sex. Après sa plus grande sortie, drunk text me (plus de 25 millions de streams dans le monde et plus de 90 000 pré-enregistrements), Lexi Jayde livre un autre hymne pop-centrique self sabotage coproduit par Finneas, le frère de Billie Eillish, lui aussi vainqueur de nombreux Grammys. À propos du morceau, Lexi confie « C’est une chanson spéciale pour moi car elle plonge dans une expérience très personnelle que j’ai vécue lors d’une rupture difficile. J’étais coincée dans une boucle où je vérifiais constamment mon téléphone, où je regardais l’endroit où se trouvait mon ex, où je me posais les mêmes questions, et je m’empêchais de passer à autre chose. Cela a pris du temps, mais je suis reconnaissante d’avoir grandi grâce à cette expérience. Cela m’a aidé à avoir beaucoup plus confiance en moi. J’espère que mes fans pourront utiliser cette chanson pour les aider à guérir s’ils traversent des moments difficiles ou s’ils ont simplement une chanson à laquelle s’identifier ou qu’ils peuvent crier dans leur voiture. »

Imprimer Envoyer à un ami
0 commentaire Réagissez au sujet de cet article !

Laisser un Commentaire

Nom/Prénom*
Votre courriel ne sera pas publié
Commentaire*
Lille, France

...

La radio CCC

écouter la playlist

Voir tout l'agenda

Espace Partenaire

Un événement
à annoncer ?


Gagner vos places pour des soirées



Vous aimerez aussi

Aller au contenu principal