Le festival Esperanzah 2016 à l'abbaye de Floreffe - Ça C'est Culte
PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Actualité culturelle en Hauts-de-France et Belgique
MENU
Esperanzah 2016
Festivals

Le festival Esperanzah 2016 à l’abbaye de Floreffe

0 commentaire
26 avril 2016 - par Sébastien CIRON

2,747 total views, 4 views today

Les 5, 6 et 7 août, le festival Esperanzah 2016 embarque son public pour trois jours de fête et de liberté à l’abbaye de Floreffe ! La programmation riche et audacieuse mélange musique, arts de la rue, cinéma documentaire et conférences-débats. De jolies découvertes et artistes au talent confirmé se partagent les différentes scènes et ambiances. On y croise des festivaliers de tout âge se laissant porter par une atmosphère multiculturelle et alternative.

Pour fêter sa 15e édition, quelques surprises feront partie du programme…

Premiers noms (MUSIQUE)

Comme toujours, Esperanzah 2016 sera dansant et bourrés d’influences sonores venues de partout : Le groove et l’énergie débordante de Deluxe, la folie de la fanfare new-yorkaise Too Many Zooz, l’Afro-Deep de St Germain ou encore l’énergie rock aux accents balkaniques et tziganes d’Emir Kusturica et son No Smoking Orchestra.

Place aux voix féminines ! Ana Tijoux, considérée par la presse comme la Lauryn Hill latino, sera cette fois belle et bien à Floreffe. Elle en a d’ailleurs fait une de ses priorités (elle avait du annuler sa tournée européenne l’année dernière). A-wa, les protégées de Tomer Yossef (leader des Bakans Beat Box) en surprendront plus d’un avec leur premier album mixant chansons folkloriques yéménites et électro contemporaine. Ala.ni, celle qui a fait ses classes en tant que choriste de Mary J. Blige et Damon Albarn sera également à Esperanzah 2016 pour envoûter le public de sa voix vintage unique et de ses ballades jazzy soul.

S’ajoute une note urbaine avec Odezenne, le groupe OVNI du hip-hop français, mais aussi les frangins BigFlo & Oli dont le premier album est truffé d’histoires loin du bling-bling et des punchlines systématiques chères au milieu rap.

Les tickets sont dès à présent en vente sur le site Internet et dans tous les points de vente partenaires. 

Deux campings, deux ambiances !

Le camping familial se voit doté d’un tout nouvel emplacement situé sur les hauteurs de Floreffe.
On vous y propose un univers plus bucolique pour les familles et campeurs désireux de se reposer.
Manu et toute son équipe vous accueilleront dans une atmosphère bon enfant où chacun peut vivre à son rythme et profiter des sanitaires (douches et toilettes) et d’un point d’eau potable gratuit. Cette année, un parking placé juste à côté du camping est accessible pendant toute la durée du festival.

Ambiance - 02082015 -101107 Julien Peeters - copie  14807489036_ab54dc41bc_h

Le camping festif situé en bord de Sambre est un lieu idéal de vie et de fête pour les campeurs noctambules. En collaboration avec Les Quatre Eléments, on y trouve une maison communale (stand d’information générale), une maison médicale où recevoir les soins de premières nécessités, un bistro, une déchetterie, des bains publics (les douches), des toilettes publiques, des robinets d’eau potable. Une scène s’ouvre à nouveau aux festivaliers désireux d’emporter leurs instruments de musiques pour inspirations artistiques en tous genres. Ambiance hors norme, humeurs croustillantes et animations festives se déclineront avec convivialité, bien-être et magie de vie. Toute une équipe d’animateurs est à la disposition des campeurs 24h sur 24 pour parler, discuter le coup, et veiller à ce que tout se passe bien pour chacun.

Oxfam organisera des « Petits déjeuners bio, équitables et locaux » le samedi et le dimanche sur les deux campings entre 9h et 12h30.

Oxfam - 02082015 -094719 Julien Peeters

La Cooking Island,  vous permettra de cuire ou réchauffer votre repas en toute sécurité. Situés en face du bar du camping festif, les Jeunes CSC vous y accueillent vendredi de 18h à 21h30 et samedi/dimanche de 11h à 14h30 et de 18h à 21h30 sur l’espace barbecue et micro-ondes durant tout le festival. Une manière originale de rendre service tout en informant sur les droits des jeunes et sur les projets des Jeunes CSC. Passez les voir!

Camping cars

Plus d’infos prochainement.

Engagement Campagne 2016 et Développement Durable

La campagne 2016, en collaboration avec le CNCD 11.11.11 porte sur les biens communs comme réponse à la crise économique et aux injustices sociales qui en résultent. Un focus particulier sur un “tout autre partenariat transatlantique” et sur l’accueil des réfugiés est mis en place, via notamment toute une série d’animations, d’actions et de collaborations. Esperanzah! est en perpétuelle recherche d’une cohérence toujours plus grande en inscrivant ses actions dans le cadre du développement durable :

Par une politique culturelle responsable :

Esperanzah! prône la diversité culturelle en programmant des artistes émergents, novateurs et reconnus pour leur authenticité, leur engagement politique et social et/ou leurs grandes qualités humaines.

Par des efforts constants pour réduire notre impact environnemental :

Mise en place d’un groupement d’achat collectif pour les restaurateurs du Comptoir des Saveurs;

  • Actions de prévention en amont sur les principales sources de déchets;
  • Tri des déchets : 9 tris différents sont effectifs notamment via des îlots de tri;
  • Valorisation des déchets;
  • Utilisation de gobelets réutilisables;
  • Utilisation de toilettes sèches sur l’ensemble du site et des campings;
  • Actions de sensibilisation : le festivalier est acteur de la propreté;
  • Encouragement à l’utilisation d’une mobilité respectueuse de l’environnement (transports en commun, vélo, covoiturage).

AMBIANCE BAR - DANZE DENIS -6

Par une politique sociale responsable :

  • Partenariat avec Financité, mouvement citoyen qui fait la promotion de la finance éthique (la monnaie du festival devient le Financité).
  • Dispositifs adaptés pour l’accueil, la circulation et la mobilité des personnes à mobilité réduite;
  • Festival « enfants admis » : village pour les enfants;
  • Prix démocratiques, gratuité pour les moins de 12 ans et accessibilité aux utilisateurs des articles 27;
  • Actions de prévention du sida et des risques liés à l’utilisation de l’alcool et des drogues.

Par la sensibilisation à des problématiques Nord-Sud :

  • Consommation responsable : choix de produits issus de la filière courte et/ou du commerce équitable;
  • De nombreuses ONG et associations organisent un « Village des possibles » et un « Village du droit à l’alimentation », afin de promouvoir le respect universel des droits économiques, sociaux et culturels et d’offrir aux festivaliers la possibilité, via des animations, de poser des gestes citoyens et engagés.

Par le choix de partenaires éthiques qui garantissent :

  • le respect des droits des travailleurs (critères du BIT);
  • le respect sur l’environnement;
  • le respect des droits de l’homme;
  • l’absence de lobbying et de corruption;
  • une éthique financière.

Par une intégration dans la vie de la commune et des citoyens :

  • 900 tickets à tarif réduit pour les Floreffois;
  • Participation à la propreté et au bien-être du village;
  • Choix privilégié des fournisseurs locaux.

Par le développement d’une dimension internationale :

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié



Instagram