PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Google+ CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
La nouvelle sansation anglaise, Nothing But Thieves, enflamme Lille Nicolas Fournier cacestculte
Reportages

La nouvelle sansation anglaise, Nothing But Thieves, enflamme Lille

0 commentaire
20 novembre 2018 - par Nicolas FOURNIER

Quelques semaines après avoir tourné cet été en festival, les Britanniques de Nothing But Thieves sont déjà de retour pour présenter un album (Broken Machine) sorti l’an passé et déjà présenté au Cabaret Vert cet été. La nouvelle tournée démarre donc ce mois-ci avec deux étapes françaises (le Bataclan et donc l’Aéronef).

Les premières informations sur la soirée filtrent à peine arrivées dans la salle. Une personne chargée de distribuer un hors-série d’un magazine… de métal mettant en valeur les stars du jour, nous renseigne. On entend ainsi au détour d’une phrase que le public féminin est très présent. Relation de cause à effet, le stand merchandising est pris d’assaut. La salle est rapidement comble, pas suffisamment pour faire ouvrir la mezzanine, mais cela reflète bien la popularité grandissante du groupe tête d’affiche qu’on devrait prochainement revoir dans des Zéniths.

Le spectacle commence avec The Blackmordia.

Un groupe français qui enchaîne depuis quelques mois les premières parties de prestige (Kiss notamment) et qui a pu faire entendre son glam-rock teinté d’électro un peu partout en Europe et en Russie. Avant la sortie de l’album prévue en 2019, ce sont cinq titres très entraînants qu’ils proposent de faire découvrir.

Malheureusement, l’image a pris le pas sur le contenu, le chanteur a beau montrer ses abdominaux saillants, les compos sonnent un peu creuses, déjà entendues. Leur musique est noyée sous les nappes électro. Toutefois, le rôle de chauffeur de salle est bien rempli. À voir ce que la suite nous réservera avec cette formation.

La suite immédiate, c’est Deaf Havana.

Là encore le set sera bref (environ une demi-heure). Le temps d’expédier huit titres avec plus ou moins de réussite. Le mélange de rock et d’électro prédomine là encore et ce n’est franchement pas ma préférence actuellement. Ça commence bien (Hell) mais le dérapage n’est jamais très loin (Holly). On les sent prêts à remplir des stades avec une musique taillée à cette mesure. Cependant, toutes les formations qui se prêtent au jeu ne remporteront pas la timbale. Souhaitons-le à ce groupe qui finit sur une très bonne note en enchaînant plusieurs morceaux très rock. Ce qui annonce avec bonheur ce qui va suivre.

Car maintenant, place à Nothing But Thieves.

Il est déjà 22 h dans cette soirée déjà chargée. J’avais pu les voir sur la grande scène du Cabaret Vert. C’était intéressant, même si je trouvais que le groupe en faisait trop et aussi, car j’étais venu pour d’autres formations comme METZ programmées le même jour. J’en avais entendu assez pour susciter mon intérêt. Au vu du public présent ce soir, je ne suis pas le seul.

Les musiciens entrent sur le larsen d’I Was just a Kid, puis avec un premier refrain repris en choeur par le public. Le concert commence sur de très bons auspices. Moins exubérant que dans les Ardennes, le chanteur paraît plus posé. Sa voix à la fois aiguë et puissante, est toujours aussi reconnaissable et fait de merveilles aussi bien sur les titres rock que sur les parties plus calmes (Sorry).

Beaucoup moins électro que les précédents groupes, les Anglais mènent leur affaire avec sérieux et retranscrivent l’émotion de leur musique portée par la voix aigue du chanteur. Clairement, le concert est bien mené. La musique est accrocheuse et leur rock bien puissant (sans doute ce qui a motivé mon confrère métaleux à tracter à l’entrée de la salle) qui caractérise les compositions accrocheuses et teintées d’émotion du quintet. Le groupe communique bien avec le public qui reprend plusieurs fois les refrains. C’est une constante des trois groupes, le jeu avec le public est très bien passé. Tout pour passer une bonne soirée en somme.

Les photos sont par ici !

578 total views, 8 views today

Imprimer Envoyer à un ami
0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié