PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Google+ CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
Jil is Lucky + Laurent Lamarca (la Péniche, Lille, le 12/10/2016)
Reportages

Jil is Lucky + Laurent Lamarca (la Péniche, Lille, le 12/10/2016)

0 commentaire
16 octobre 2016 - par Nicolas FOURNIER

La Péniche de Lille ferme bientôt ses portes, chaque soirée est donc en soi un petit événement puisqu’il nous rapproche de la fin de l’aventure. Et ce mercredi 12 octobre est des plus intéressantes puisqu’il propose une valeur montante de la nouvelle chanson française (Laurent Lamarca) et l’électro-pop de Jil is Lucky.

Laurent Lamarca est de retour dans la région (il était en première partie de Fréro Delavega en début de mois à Arras). Il s’est fait connaître avec le titre « J’ai laissé derrière moi » publié sur une compile du FAIR, en 2012. S’il ne la jouera pas ce soir, il nous a offert une nouvelle pépite du même genre « Taxi ». Globalement il présente les compos de son premier album, ainsi qu’une reprise des Lumineers (Ho Hey) avec les couplets traduits en français. Les mélodies sont simples, il joue simplement sur une guitare, s’accompagnant parfois d’un harmonica ou des grelots attachés à ses chevilles. Une confirmation d’un artiste que l’on souhaite pouvoir bientôt revoir dans la région.

Jil is Lucky arrive ensuite sur la scène. Il vient présenter son troisième album. Un concept, puisque au-delà du fait qu’il se met à chanter intégralement en français, il s’épanche sur ses déboires amoureux avec une certaine Manon. Les titres de l’album sont joués dans le même ordre que sur le disque reprenant le fil de la relation (la rencontre, la rupture…). Apparemment toujours affecté, le chanteur en profite toutefois pour lancer quelques plaisanteries avec le public. Il nous promet notamment un quatrième album façon black métal. Et il entrecoupe les chansons de deux instrumentaux utilisé comme entracte.

L’ensemble passe donc plutôt bien tout comme son électro-rock efficace. Le rappel verra Jil is lucky se replonger dans son premier disque. D’abord seul en acoustique (Without You, Supernovas) puis avec le reste du groupe notamment pour jouer The Wanderer (mais si, vous savez, la pub Kenzo) pour conclure par Hovering Machine, rarement interprété en concert car longue de plus de dix minutes, mais réclamée par le public.

J’espère que ça ne sera pas la dernière soirée à laquelle j’assisterai à la Péniche de Lille, mais c’était clairement une affiche de qualité et je vous recommande les deux artistes qui ont captivé le public.

Découvrez les photos de la soirée par Nicolas !

700 total views, 4 views today

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié