PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Google+ CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
Interview Simon Fache Pianistologie mars 2015 cacestculte
Interviews

Interview Simon Fache Pianistologie mars 2015

0 commentaire
30 mars 2015 - par L'équipe

5,981 total views, 2 views today

Nous avons rencontré Simon Fache à l’occasion de son prochain spectacle, la 100e au Théâtre Sébastopol de Lille qui aura lieu le 23 mai 2015.

Entretien de Sébastien Meurant et propos recueillis par Céline G.

Le clip Dadada, c’est le clip de l’année ?

À l’origine c’est un morceau que je joue dans mon spectacle. Et l’idée était de faire une vidéo promo, et on voulait trouver un truc original. Comme Dadada est un morceau que tout le monde connaît et que je joue sur scène, du coup on s’est dit “on va le faire en vidéo”. On va prendre une situation avec chaque musicien et dans des décors différents. Un bon délire réalisé par Mister Bi, éminent graphiste et réalisateur de clip de la région. Nous nous sommes bien marrés pendant le tournage. On a eu trois jours de tournage intenses notamment à cause des horaires d’avion.

Holkash, ça en est où ?

On a sorti l’album début de saison, on a fait de chouettes dates à Lille, Tournai, Comines Belgique. On a fait une pause et là, on reprend début avril pour une série de dates au printemps. Holkash a la particularité de comprendre que des musiciens professionnels dont c’est parfois compliqué pour nous, pour des raisons d’agenda. Holkash est notre espace de liberté, notre groupe rock de copains.

Simon, tu t’exportes beaucoup à Paris en ce moment ?

Je suis sur la fin d’une série de dates du spectacle Pianistologie au Sentier des Halles, une chouette salle mythique. Le spectacle va bientôt fêter sa centième ! On a fait la région, dont maintenant il faut sortir : on a fait le festival d’Avignon, j’étais à Paris, on revient à Avignon l’été prochain et puis après d’autres dates ailleurs en France.

L’émission de TF1 c’est pour s’amuser ou juste alimentaire ?
Arthur m’a découvert lors d’un match d’impro à La Cigale à Paris, et m’a trouvé marrant, a trouvé intéressant que je puisse jouer n’importe quel morceau dans n’importe quel ton, et que j’improvise en direct. Ce boulot je le fais depuis dix ans au sein des ligues d’improvisation du Nord, de Paris et du Luxembourg. Bref, les deux !

Une suite pour le Simon Fache Big Band ?

Il y aura une suite ! Le développement de grosses structures est forcément long et laborieux, mais j’ai bon espoir de remonter un projet l’année prochaine avec cet orchestre !

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié