Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Actualité culturelle en Hauts-de-France et Belgique
get well soon Get Well Soon et Jelly Bean au Grand Mix de Tourcoing © Nicolas Fournier
Reportages

Get Well Soon et Jelly Bean au Grand Mix de Tourcoing © Nicolas Fournier

0 commentaire
10 mai 2022 - par Nicolas FOURNIER

 1,094 vues au total,  2 vues aujourd'hui

Get Well Soon est de retour au Grand Mix. Pour la troisième fois en dix ans !

Comme le notera avec la précision d’un historien Konstantin Gropper, le chanteur du groupe. Pour moi c’est la quatrième fois puisqu’il faut rajouter une date à Lille en 2010 (mon premier concert lillois) durant laquelle j’ai découvert la formation allemande et leur pop élégante. Aucune raison donc de rater ce concert malgré la concurrence farouche des Écossais de Franz Ferdinand. Mais sus à l’archiduc, direction Tourcoing pour ce vendredi soir.

La soirée commence avec Jelly Bean, un groupe local que je connais également bien pour les avoir vus à plusieurs reprises. Ils interprètent 8 nouveaux titres, majoritairement chantés en français ce qui change singulièrement de ce que je connaissais du groupe. C’est peut-être un peu moins dansant, mais plus mature (un des membres fêtait ses 30 ans la veille, c’est sans doute dû à ça). En tout cas toujours aussi sympathique et annonciateur d’un album intéressant.

Place à Get Well Soon, les six membres du groupe, tous de blanc vêtus, prennent place sur la scène du Grand Mix tandis que « Feeling Good » de Nina Simone retendit dans la salle.

Il ne reste pas beaucoup de place, entre le rack de guitare du chanteur, les cuivres d’un guitariste, les percussions qui trônent au centre de la scène et ces structures massives à la surface argentée sur lesquelles reposent les claviers, il ne reste pas beaucoup d’espace.

get well soon Get Well Soon et Jelly Bean au Grand Mix de Tourcoing © Nicolas Fournier

Ça n’empêche pas d’apprécier de nombreux titres issus d’« Amen », leur dernier album et complété par des titres piochés dans la discographie du groupe. D’ailleurs les premières mesures de « Roland, I Feel You » sont accueillies par des murmures de satisfaction du public. Un succès inattendu pour un groupe qui ne joue pas franchement dans la catégorie machine à tube. De fait, l’ensemble est sobre, parfait pour la pop élégante et exigeante de Konstantin Gropper.

Les titres s’enchaînent, ponctués par les changements de guitares de ce dernier et de quelques mots échangés avec le public. S’il s’essaie parfois au français c’est globalement en anglais qu’il communique avec le public, la langue dans laquelle il compose également. Il s’offrira également un petit solo pendant « Richard, Jeff And Elon ». Je ne sais pas du tout à qui il fait référence.

Si les titres ont globalement un tempo lent marqué par une basse omniprésente, le groupe se risque par momen0ts à accélérer le rythme.

Comme avec ce « One For The Workout » inspiré par les années 1990 selon le chanteur. Car « qui n’aime pas la Dawson » pour reprendre la remarque humoristique de Konstantin en référence à la série TV emblématique de cette décennie.

La soirée avance, deux rappels sont au programme histoire de prolonger un peu le plaisir du public. Un public visiblement satisfait de la prestation du sextet allemand qui salue une dernière fois les spectateurs tourquennois tandis que retentit « Feeling Good »… de Jill Gallina. Histoire de boucler la boucle sans doute.

C’est fini, le public se déverse dans les rues de la ville sous une température plutôt agréable. Les fans sont satisfaits. On se dit rendez-vous la prochaine fois pour savoir quelle nouvelle facette Get Well Soon va nous offrir.

Get Well Soon et Jelly Bean au Grand Mix de Tourcoing © Nicolas Fournier

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié