Esplanades (indie pop, Lille) sort son premier EP le 15 février 2019
PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Premier sur l'actualité culturelle en Hauts-de-France !
MENU
Chroniques

Esplanades (indie pop, Lille) sort son premier EP le 15 février 2019

0 commentaire
19 décembre 2018 - par Sébastien CIRON

1,386 total views, 8 views today

Esplanades sort son premier mini album sept titres, le 15 février prochain.

Après plusieurs années passées dans le projet de chansons folk de Tim Fromont Placenti, Tim et son batteur Rémi Mencucci fondent le bien-nommé Esplanades (voir l’interview). Étymologiquement, lieu de passage très large et ouvert juste devant les remparts, les murs de la ville, de la Citadelle. Cet espace intermédiaire où l’on n’est ni encore en sécurité ni tout à fait en danger. Cet espace où tout est possible, où chacun peut rencontrer l’autre, ainsi que prendre le temps de se rencontrer soi-même. Son utilisation moderne renvoie quant à elle à un lieu de promenade et de déambulation, sans autre but que de profiter de la beauté de l’instant. C’est la philosophie d’Esplanades, prendre des risques artistiques, toujours aller plus loin et proposer un imaginaire où tout est possible.

Ce premier mini-album marque le début d’une aventure.

Cette aventure a déjà résonné dans les enceintes de l’Aéronef, la Condition Publique, le 301, les centres culturels de Liévin, Lesquin et Petite-Forêt. À l’occasion des sorties physiques et digitales de « Rebirth of Bravery », Esplanades donnera un concert à la Bulle Café (rue d’Arras, Lille) le vendredi 8 février à 20h00 (prix libre).
Ce sera l’occasion de découvrir notamment sept titres pétaradants aux couleurs flamboyantes savamment mixés par Guyom Pavesi (aQme,…), masterisés par Alan Douches (Sufjan Stevens, Mastodon, …), réarrangés pour la grande occasion du concert.

On citera, en outre, l’apparition sur le disque du Maestro Simon Fache à la trompette et au bugle, du complice Jérôme Nîm Trachet à la basse, et le talent de la plasticienne Eglantine Bacro au service de l’Artwork de ce bel objet. Le groupe sera en tournée partout en France dès le printemps 2019. Rebirth of Bravery sera disponible sur toutes les plateformes digitales et vendues au Caf& Diskaire, Quelque Part records et lors des concerts pour 7 euros.

BIOGRAPHIE
Esplanades a déjà exploré en une année d’archéologie musicale (entre autres) : l’Aéronef (Lille), une première partie des Naive New Beaters (Liévin) et le Crossroads Festival (Roubaix). La Dernière Croisade de Tim et Cucci n’est cependant pas une Arche Perdue : ils ont voyagé au Main Square Festival en 2015 et ont connu des premières parties de Marianne Faithfull, Stuck In The Sound, Frànçois & The Atlas Mountains ou bien encore Peter Von Poehl sous différents projets. Soit plus de 200 concerts et trois albums ensemble ces cinq dernières années.

Esplanades est maintenant leur aventure principale et « Rebirth Of Bravery », un premier EP de sept titres dont le parrain en mastering n’est autre qu’Alan

Douches (Midlake, Mastodon, Sufjan Stevens), sortira en janvier 2019 de leur joyeuse caverne de Goonies multi-instrumentistes.

La référence à un valeureux moustachu dans le titre de cette bio ne vous aura sûrement pas échappé. Leurs influences sont d’ailleurs comme ces films dont on se souvient avec émotion des splendides premiers épisodes : Rocky, Muse, Predator, Gorillaz, Royal Blood, MGMT et Queen évidemment. Sauf que pour Esplanades, ce ne pouvait être « Mieux Avant » ; ce qui est excitant, c’est de « Faire Maintenant ». De leur première sortie publique avec la reprise de « Eye of The Tiger » (compilation de Noël 2017, Aéronef) à la sortie en mars 2018 de leur tubesque « Funny Talking Animals », c’est en encre de feu d’artifice qu’Esplanades paraphe les pages de son contrat.
Leur pop flamboyante s’écrit comme une Histoire Sans Fin : à dos de dragon-chien et d’audace.

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié



Instagram