Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Actualité culturelle en Hauts-de-France et Belgique
crédit photo Morgane Dambacher eddy de pretto concert aeronef lille
Reportages

Eddy de Pretto était sur la scène de l’Aéronef de Lille (2024)2 min. de lecture

0 commentaire
5 mars 2024 - par Marieh Bellynck

Vendredi 1er mars, 21h00, une salle comble de 2000 personnes attend avec impatience le début du concert d’Eddy de Pretto, à l’Aéronef de Lille.

Quand les lumières s’allument, le public découvre le regard drapé de l’artiste, en vidéo, la fumée envahit le sol. La chanson « LOVE’n’TENDRESSE » débute dans le noir et le public entonne les paroles sans hésiter.

Puis, Eddy de Pretto apparaît, sur une plateforme en échafaudage qui traverse en longueur le fond de la scène. C’est donc un début de spectacle parfaitement orchestré, surprenant, qui donne le ton et qui se maintiendra de la sorte jusqu’à la fin du show.

Sans plus attendre, le chanteur présente son groupe de musiciens visible sur l’écran, en vidéo. C’est une soirée résolument sous le signe du dernier album CRASH COEUR, sorti en novembre 2023 qui se joue ensuite, Eddy de Pretto enchaîne ainsi les titres du dernier album dans leur totalité, alternant avec quelques chansons des précédents opus (« Bateaux-mouches » qui raconte ses débuts ou encore « Kid » qui est sa chanson emblématique sur les questions de l’identité), signe que l’artiste se veut sincère sur scène ou en adéquation avec ce qu’il chante, au moment où il le chante.

En débardeur blanc, pantalon noir large, taille haute, le style unique du chanteur démontre une authenticité qui n’a d’égale que celle qui apparaît dans ses textes.

crédit photo Morgane Dambacher eddy de pretto concert aeronef lille
Crédit photo : Morgane Dambacher. Eddy de Pretto en concert à l’Aéronef de Lille.

Sur scène, le chanteur ne triche pas, il offre un spectacle tour à tour poignant et survolté, l’échafaudage prenant lui-même tour à tour des allures de podium de discothèque ou de balcon pour des déclarations plus intimes, à l’instar du moment où il glisse au public qu’il a mis beaucoup de sentiments dans l’album et qu’il l’ invite à chanter avec lui : « Pause » parfaitement ménagée dans le concert, ou encore lorsqu’ il déclare faire moins la fête à l’occasion du titre « Fête de trop« .

Puis le concert prend un nouveau tournant lorsque qu’Eddy de Pretto revient en costume de soirée, c’est soudain le feu, comme le suggère les flammes en vidéo, sur « Urgences 911« ,ou encore le karaoké en lettres de néon pour « LOVE’n’TENDRESSE« .

À 22h30, les rappels débutent sur une note qui se veut résolument positive avec « Heureux :))) ». Dernière surprise de la soirée, un générique de fin présente l’ensemble de l’équipe ayant participé à l’album et à la tournée ainsi que la liste des traditionnels remerciements, puis Eddy de Pretto revient, au piano, pour un deuxième « Urgences 911« , en chœur avec le public, un au revoir tout en douceur… en attendant le Zénith de décembre 2024.

Marieh Bellynck

Imprimer Envoyer à un ami
0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié