Brussels Jazz Orchestra : chronique du nouvel album (2021)
PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Actualité culturelle en Hauts-de-France et Belgique
Brussels Jazz Orchestra : Two Places (février 2021), un nouveau projet surprenant de très bon goût.
Chroniques

Chronique du nouvel album du Brussels Jazz Orchestra : Two Places (février 2021)

0 commentaire
6 avril 2021 - par Pierre GERARD

 1,566 vues au total,  4 vues aujourd'hui

Brussels Jazz Orchestra : Two Places (février 2021), un nouveau projet surprenant de très bon goût.

On ne présente plus le Brussels Jazz Orchestra (BJO), à la réputation mondiale, qui depuis sa formation en 1993, nous a habitués à de régulières collaborations instrumentales (Joe Lovano, Bert Joris, Maria Schneider, Enrico Pieranunzi…) et vocales (David Linx, Maria Joao, Tutu Puoane...).
Brussels Jazz Orchestra : Two Places (février 2021), un nouveau projet surprenant de très bon goût.


Ce nouvel album ” Two Places “ (BJO Records) nous présente ici trois nouvelles rencontres d’horizons différents pour l’orchestre au travers des dix thèmes qui ont été subtilement composés (à part Get Down) et arrangés par le saxophoniste Dieter Limbourg, fidèle au BJO depuis 1999.


C’est ainsi qu’aux côtés du Brussels Jazz Orchestra, nous retrouvons pour la première fois la chanteuse Monique Harcum, le rappeur Zediam et le renommé DJ Grazzhoppa.

Ce nouvel opus nous convie donc à un savoureux mélange de genres musicaux où le jazz flirte avec le hip-hop, la soul et le funk.

Dès le premier morceau bien nomméThe Beginning , on retrouve la cohésion, la finesse, l’énergie omniprésentes du BJO mais aussi ses délicats changements de tempo, son groove habituel et les fréquentes interventions de grande classe des solistes.

Dieter Limbourg
Mais ce n’est pas tout, car viennent s’ajouter aux membres habituels du big band de nouveaux intervenants. Les claviers de David Thomaere (Moog, Hammond…) viennent côtoyer le piano et le Rhodes de Nathalie Loriers, la basse électrique d’Erik Rademakers accompagne ou remplace la contrebasse de Bart De Nolf tandis que, dès le second thème, les platines et effets de DJ Grazzhoppa apportent la touche électronique de la partie musicale.

Ce dernier jouera sur sept morceaux dont deux instrumentaux et cinq vocaux en accompagnant aussi bien la soul de la chanteuse que les paroles du rappeur, individuellement ou rassemblés.

Cet élégant et innovant concept alterne musique calme, sensible (Travelling Into Time Part II, Oeil Céleste et Leap Of Faith) et une musique tonique, soutenue, vigoureuse et même dansante à l’image de ce titre phare Another Day Another Night dont voici la vidéo : Another Day Another Night.

Two Places ” est tout simplement un album étonnant du Brussels Jazz Orchestra voire détonnant et à écouter au plus vite.

Dans le contexte actuel que nous vivons, découvrir ce projet en concert sera certainement un véritable must. Pour toute information complémentaire, vous pouvez consulter le site: www.brusselsjazzorchestra.com

Chronique du nouvel album du Brussels Jazz Orchestra : Two Places (février 2021)
Chronique du nouvel album du Brussels Jazz Orchestra : Two Places (février 2021)


Pierre GERARD

Nota Bene : Photo du groupe (à droite) : Gregory Vlieghe.

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié


Instagram