PROCHAINEMENT
HollySiz le 13 avril 2018 à l’Aéronef de Lille
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
Catherine Ringer Gotan Project Plazia Francia 13 mai 2014 concert Lille
Artistes

Catherine Ringer chante Makaroff & Müller (de Gotan Project)

0 commentaire
17 mars 2014 - par L'équipe

C’est l’histoire de deux mondes qui se flairent : Catherine Ringer le chante !

D’un côté, Eduardo Makaroff l’Argentin et Christoph H.Müller l’Helvète, deux des piliers de Gotan Project, en quête de nouvelles aventures. Par exemple, lancer un pont entre tango et pop, avec des thèmes originaux pour interprètes de grande classe, quelques voix féminines sorties de leur univers… Rock ? Jazz ? Flamenco ?

De l’autre, Catherine Ringer, grande voix de France, relevant avec une énergie sereine le défi de l’après Rita Mitsouko. Après 30 ans comme groupe à la fois emblématique et singulier du rock, elle a reconquis seule l’espace francophone avec flamme et bravoure.

Les deux larrons lui apportent les textes et arrangements de deux chansons. Catherine Ringer pose sa voix. Ils sont scotchés par son aisance. Catherine, elle, est séduite par le projet. D’abord, elle a la fibre latine, il suffit de se souvenir de Marcia baila, en hommage à la danseuse argentine de Paris avec qui Catherine avait travaillé avant les Rita. Elle a également chanté dans une comédie musicale du metteur en scène argentin Alfredo Arias. Et puis il faut dire que « la » Ringer adore être interprète, affectionne de changer de style. « Le tango est aussi un peu à moi car il est universel. J’ai toujours aimé chanter la goualante » dit-elle « et je trouve ça proche du tango ». C’est vrai, la gouaille lui va bien au timbre. Avec en plus une pointe d’accent français, c’est parfait !

Le disque s’appellera Plaza Francia

Consulté, Gustavo Beytelmann, l’immense arrangeur argentino-parisien du tango (et donc de « Plaza Francia ») est lui aussi bluffé : « Elle a le caractère tango, c’est rare ». Un tango qui sort de la matrice, qui va à la rencontre de la chanson pop, tout cela dans l’écrin soyeux que lui offre Beytelmann, piano, bandonéon et cordes. Une sorte de ping-pong France-Argentine, tango mais-pas-que, un peu comme si Piazzolla rencontrait Santana.

Les paroles, elles signées Makaroff (Eduardo et son frère Sergio), sont couleur tango, faites de ruptures, de drame, d’exil… et d’amour. Important tout cela! Car, avec Plazia Francia, Catherine Ringer s’ouvre les portes des Amériques qu’avant elle, une française avait poussées, le siècle dernier… Edith Piaf. De Buenos Aires à Nueva York, elle en a des oreilles à séduire. Et puis en France et alentours , c’est peu dire qu’elle va surprendre.
La sortie de l’album est prévue pour le 7 avril 2014 et vous pourrez découvrir le spectacle au Théâtre Sébastopol de Lille le 13 mai 2014.

R. K. K.

166 total views, 4 views today

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié
captcha