Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Actualité culturelle en Hauts-de-France et Belgique
Retour à la vie normale pour le Brakrock 2022-The Venoumous Pinks@Brakrock2022 (3)
Reportages

Retour à la vie normale pour le Brakrock 2022

0 commentaire
16 août 2022 - par Sylvain Stricanne

 444 vues au total,  6 vues aujourd'hui

Brakrock 2022 ! Enfin le fameux festival punkrock hardcore celtic ska…, le plus grand d’Europe au nord de Paris, a fêté dignement sa dixième édition, qui devaient être les dix ans… mais décalée du fait de cette fichue pandémie.

N’en parlons plus, bien qu’un maximum de précaution était pris au Brakrock 2022 pour que tout se passe au mieux. Cela reste dans un coin de notre tête. Heureusement, la musique, le soleil et le fun ont pris le dessus.

Cette édition particulière nous faisait relever le défi de choisir entre 52 groupes. Pas le choix : 26 seront vus. Choix cornélien, car à vrai dire, dans un festival, il faut l’avouer, il arrive que l’on fasse l’impasse sur les premières parties. Ici que nenni, que du lourd, du bon, de l’essentiel à tout moment.

Je pense ici aux excellents Canadiens de DOWNWAY, aux skatepunkers de CHASER, des punkeuses de THE VENOMOUS PINKS, les locaux DRUNKTANK, les surprenants THE DROWNS (à découvrir absolument), ALTITUDE et leur jeu de scène, les Anglais folkpunk de ROUGHNECK RIOT (une tuerie), le hardcore déjanté d’EVERGREEN TERRACE, ou la première venue de LOVE EQUALS DEATH, qui a fait du punkrock pur et dur au lieu de l’habituel gothic punk.

Retour à la vie normale pour le Brakrock 2022-The Venoumous Pinks@Brakrock2022 (3)

Du niveau musical partout au Brakrock 2022 : les groupes sont clairement heureux de se donner à leurs fans.

Une mention spéciale est donnée à Jason DeVore d’AUTHORITY ZERO et son guitariste Randy. Nuno d’A WILHELM SCREAM et enfin les rois du week-end COMEBACK KID avec un hardcore poignant que seul Andrew Neufeld a le secret.

Au niveau des têtes d’affiche, le top du top avec THE DESCENDENTS, DIRECT HIT (des jeunes qui en veulent). Une voix vraiment fatiguée de Joey Cape pour LAGWAGON, mais des musiciens survoltés et un ego surdimensionné pour CIRCLE JERKS : où sont les vrais punks ?

Enfin pour finir les MAD CADDIES qui sont venus avec une formation neuve de musiciens pour nous jouer leur punkrockskaswing a fini ces deux jours en beauté. Un big up va à Stéphane leur tromboniste Orléanais recruté deux jours avant le show qui a assuré un maximum.

Je tiens à féliciter l’organisation et les volontaires pour faire vivre ce moment unique. BRAVO. DANK U WEL !

Texte et photos : Sylvain STRICANNE

Vidéo gracieusement partagée Silvère VASSELIN pour cacestculte.com

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié