OOOH!, le festival qui célèbre la chanson francophone sous toutes ses
PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Actualité culturelle en Hauts-de-France et Belgique
MENU
OOOH! le festival mons-en-baroeul allende ça c'est culte cacestculte
Festivals

OOOH!, le festival qui célèbre la chanson francophone sous toutes ses formes

0 commentaire
21 février 2019 - par L'équipe

963 total views, 2 views today

Du 1er au 3 mars 2019 à la Salle Allende (Mons-en-Barœul), trois soirées différentes. Un fil conducteur : que cela chante en français !

Forts de dix ans d’expérience et de leurs collaborations antérieures autour du festival Antra’Zik (Ben Mazué, Barcella, Didier Super, Radio Elvis, Klô Pelgag…) et des soirées FrancoFans (Pomme, La Maison Tellier, Aldebert, Clarika, Elmer Food Beat…), Tu m’étonnes!, Le Terrier et FrancoFans s’associent pour la première édition du Oooh! Le Festival, à Mons-en-Baroeul du vendredi 1er au dimanche 3 mars 2019, dans la salle flambant neuve Salvador Allende.

Conçue par l’agence d’architecture Dominique Coulon, Allende se caractérise par l’épure, l’exigence et la radicalité du trait. Tout y a été conçu et dessiné pour être au service du confort des spectateurs et des artistes qui s’y produisent.

Oooh! est une exclamation, une surprise, un rire échappé.

Oooh!, c’est le cri lancé quand on découvre que la chanson est synonyme de diversité et de chaleur humaine. Qu’elle nous emmène au Mexique ou en URSS avec Ukuleleboboys et Soviet Suprem le vendredi, qu’elle soit tendance avec Sein et Suzane le samedi ou truculente avec les Wriggles et PMQ, l’élégance voQale le dimanche, la langue française sera tournée dans tous les sens.

Vendredi 1er mars – Soviet Suprem + Ukuleleboboys

Depuis leur premier album, le Soviet Suprem (John Lenine et Sylvester Staline) a enchaîné quatre années de campagne intensive. Le duo a eu plus de 200 rencontres ou prestations à travers l’hexagone et le monde entier. Les marxiens et leur répertoire délirant débarquent de la planète rouge pour conquérir le globe !

Ils sont légendaires, ils sont deux, ils sont frères, ils sont Mexicains. Les Ukuleleboboys, mariachis de père en fils depuis des générations, dégainent un ukulélé pour que mordent la poussière ceux qui se trouvent sur leur chemin. Personne ne leur résiste. Ni Led Zep, ni Joe Dassin, ni Donna Summer. Qu’en sera-t-il de vous ?

Samedi 2 mars – Suzane + Sein

Suzane se définit « conteuse d’histoires vraies sur fond d’électro ». Véritable électron libre de cette nouvelle scène électro/chanson, elle pourrait être un des phénomènes de l’année à venir. Comme s’amuse à le dire un ami journaliste de Madame Figaro, « c’est un peu comme si la chanteuse de Montmartre rencontrait DJ Snake ».

Balthazar et Joseph se rencontrent au lycée en 2015 en cours d’allemand. « Sein » signifie « être » en allemand, à moins que leur nom ne désigne autre chose… Respectivement guitariste et pianiste, ils décident de fonder le groupe SEIN. Sein, c’est un duo dans un style bien singulier. Le duo est à la frontière entre une musique électro dansante et un rap délirant, fruit des influences diverses des deux parisiens : Just Jack, Mac DeMarco, Kaytranada, Veence Hanao…

Dimanche 3 mars – Les Wriggles + PMQ, l’élégance voQale

Hors des sentiers battus, reconnaissables entre tous, vêtus de rouge et guitare à la main, les Wriggles et leur célèbre répertoire de chansons facétieuses reviennent pour un concert unique.

Issus de l’école de la rue Blanche (l’ENSATT), ces cinq comédiens multi-casquettes aux milliers d’heures de scène au compteur s’improvisent une nouvelle fois auteurs-compositeurs pour ce nouveau spectacle de burlesque musical. Dans un décor minimaliste, ces diables rouges et leurs sketchs polyphoniques célèbrent l’humour noir, la dérision et l’absurde. La mission : tout transformer en chansons. Aucune limite, aucune leçon, et beaucoup d’autodérision.

Au croisement de la Maîtrise de Radio France et des néons des salles de gardes, à la frontière entre les Petits Chanteurs à la Croix de Bois et le Carnaval de Dunkerque, pile au centre du milieu des Chœurs de l’Armée Rouge, un poil juste à côté des barbiers. Nous sommes pas loin de la Close Harmony, grivois, beaucoup, classe, toujours, enfin presque… Sur une mise en scène de Charlotte Gaccio, PMQ, l’élégance voQale revisite a cappella un répertoire de paluchards comme Bocuse magnifierait un saucisse-purée.

INFORMATIONS PRATIQUES

Vendredi et samedi : 19,80€, dimanche : 23,80€ et pass trois soirs : 50€.

Réservations : oooh-lefestival.fr/billetterie et sur les réseaux et points de vente habituels (FNAC, TICKETMASTER, DIGITICK…)

Adresse : Salle Salvador Allende, 2 place de l’Europe 59370 Mons-en-Barœul.

Plus de détails sur oooh-lefestival.fr et sur Facebook + Instagram : ooohlefestival.

Découvre la jolie bande-annonce :

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié



Instagram