Le guide de survie 2019 du camping en festival
PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Premier sur l'actualité culturelle en Hauts-de-France !
MENU
Rakicevic Nenad Le guide de survie 2019 du camping en festival
Chroniques

Le guide de survie 2019 du camping en festival

0 commentaire
5 juillet 2019 - par L'équipe

1,415 total views, 2 views today

La saison des festivals est déjà quelque peu entamée et chaque année, on a l’embarras du choix et il y en a pour tous les goûts. C’est toujours la meilleure occasion de voir tous tes artistes préférés à la suite en quelques jours. Certains le voient, comme moi, comme une petite semaine de vacances un peu roots.

Avant de commencer le guide de survie, on ne va pas se mentir, les trois-quarts des festivals ne ressemblent en rien à Coachella.

On ne sent pas le parfum à travers les photos, au contraire ! Bien souvent, on voit que ton hygiène est douteuse. Il y a tant d’attente à la douche ! Je ne vais pas risquer de manquer Macklemore pour un rinçage succinct qui après quatre minutes n’aura déjà plus d’effet à cause des 35 degrés, ressentis 57 selon BFMTV.

Adepte de festivals depuis un paquet d’années, je me suis dit que, s’il y a des novices parmi vous, peut-être serait-il intéressant de dresser la liste des indispensables selon moi, pour rendre ta vie sur le camping, royale. Vive le guide de survie !

Le guide de survie du camping en festivalCrédit photo : Mathilde Pastor // Festival Garorock, Marmande

Déjà pour le guide de survie, on peut déjà commencer par la tente en festival.

Je ne vois pas comment tu pourrais t’en passer… Ou alors tu as vraiment prévu de faire n’importe quoi ! Et ça me va.

Le matelas pourra te servir si tu pars pour une semaine, sinon ton « sleepin’ bed » ou un tapis de sol feront l’affaire. Tu seras d’autant plus content(e) de retrouver ton lit et ton quotidien. Ton sac de couchage ou un simple drap en cas de fortes chaleurs seront d’usage, les nuits sont fraîches hein !

Là, je pense qu’on vient de poser les bases de la fondation, mais attends ! Reste encore, on commence juste.

Tu es comme moi, tu ne te laves pas ?! (En festival… J’entends).

Les lingettes pour bébés, ça va te rafraîchir et quand tu verras à quel point la lingette est noire en un pauvre frottement, tu verras comme tu finis propre. Gardes-en dans ton sac, même sur la plaine des concerts, en cas de coup de chaud ou d’un simple contact avec l’un de tes compères tout suant…

Quelques jours avant de partir, garde des bouteilles si tu as prévu d’emmener de l’alcool sur le camping. Les bouteilles en verre sont proscrites pour des raisons évidentes de sécurité. De préférence, choisis d’embarquer des ecocups (tu sais, celles que tu oublies toujours de rendre à la fin de tes soirées à St So ?). Il va sans dire que, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, fais attention à toi.

Prévois quelques petits trucs à manger, histoire de pouvoir prévenir une petite hypoglycémie ou simplement en te levant, ça fait plaisir ! Mon péché mignon en festoche, ça reste et ça restera l’incontournable Pom’ Potes.

Au cas où… en festival

Oui tu as dit à ta mère que tu ferais attention à toi, mais au cas où, prends des pansements, de l’antiseptique. On sait jamais : mieux vaut prévenir que guérir ! Et Maman sera rassurée…

N’oublie pas ta crème solaire, en particulier si tu es tatoué(e) et/ou si tu n’as pas particulièrement envie de finir couleur brique… Après, je te l’accorde, c’est un style.

En vérité, j’ai l’impression de te faire une liste pour ce guide de survie, qui pourrait te permettre de faire le tour du monde alors que tu vas finir à Dour ou à Arras. Mais crois-moi, prévoir tôt, ça peut servir. Je parle en connaissance de cause. J’avoue, je ne suis personne pour conseiller plus que ça. Si tu te décides à te dire que j’abuse avec le guide de survie : pense à moi quand tu feras un câlin à un mec tellement collant que tu t’es demandé(e) si c’était un homme ou une limace et que tu n’avais pas ta lingette dans ton sac. Monk était visionnaire.

Protège-toi. Amuse-toi. Profite de la saison des festivals estivaux en faisant attention à toi. Perso, je rentre de Garorock et je décolle pour le Main Square. On s’y croise ?

© Mathilde Pastor

Imprimer Envoyer à un ami
0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié



Instagram