PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Google+ CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Premier sur l'actualité culturelle en Hauts-de-France !
MENU
LA CLAC DU WEEK-END : A Perfect circle au Lotto Arena d’Anvers
Reportages

LA CLAQUE DU WEEK-END : A Perfect circle au Lotto Arena d’Anvers

0 commentaire
13 décembre 2018 - par Magalie Etruin

511 total views, 6 views today

C’était au Lotto Arena d’Anvers ce vendredi 7 décembre 2018 avec A Perfect Circle !

C’était inespéré de les revoir dans un laps de temps aussi court, car ils sont rares les moments où le groupe californien pose ses riffs de guitares sur une scène européenne. Quatorze ans qu’ils n’étaient pas venus en France avant le Hellfest et l’Olympia en juin dernier. Une éternité pour les fans qui restent fidèles malgré le temps qui passe. Et c’est qu’ils sont nombreux à se déplacer pour vivre ces instants musicaux devenus précieux.

L’attente n’a pas été vaine ; 1 h 40 de show où les morceaux se sont enchaînés quasi sans interruption, maintenant ainsi le public dans un autre espace-temps. Ouverture avec “Eat the elephant”, issu de l’album éponyme sorti en juin 2018. La voix de Maynard James Keenan sort d’on ne sait où, les musiciens apparaissent sur scène un à un sans être mis en lumière et les effets visuels nous plongent dans une ambiance énigmatique.

Faut-il rappeler que A Perfect Circle, APC pour les initiés, c’est un univers rock alternatif [ou métal progressif – au choix] marqué par la guitare de Billy Howerdel et la voix de Maynard James Keenan, si profonde et captivante qu’elle est reconnaissable parmi tant d’autres. Ces deux personnalités fortes représentent à elles seules l’âme du groupe. Pas de James Iha à la guitare [remplacé par Greg Edwards tout aussi talentueux] puisqu’il qui renoue avec les Smashing Pumpkins que nous aurons également plaisir à retrouver pour le meilleur et pour le pire.

La place est laissée aux mélodies, à l’émotion de l’instant.

La scénographie accentue cet effet ! Le grand Keenan restera dans la pénombre. On devinera sa silhouette sans jamais le voir dans la lumière. Seuls les musiciens seront visibles avec des jeux de lumière qui ne les mettront jamais totalement en avant. Ils sont au service de la musique.

En bref, c’était un moment parfait, peut-être même un peu trop. Aucune fausse note, aucune longueur, pas de solo ni d’envolée lyrique. Ce que l’on peut peut-être regretter, mais ils nous ont habitués.

Mention spéciale

Un message a été lancé avant que le concert ne démarre : le groupe a invité le public à ne pas sortir les téléphones portables, ne prendre ni photo, ni vidéo lors du concert. La foule a été respectueuse de la consigne. Quel bonheur ! Prenons-en de la graine pour faire que ces moments musicaux redeviennent agréables pour tous. Laissons-nous envahir par l’instant : le souvenir n’en sera que plus marquant…

© Magalie Etruin

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié