Prochainement

Suivez les directs sur notre compte instagram

Actualité culturelle en Hauts-de-France, Bénélux et plus encore !
KYO, une nouvelle date au Zénith de Lille

Artistes

26 juin 2014 - par L'équipe

0 commentaire

KYO, une nouvelle date au Zénith de Lille3 min. de lecture

Il faut bien se rendre à l’évidence. Les groupes français à avoir vendu plus de deux millions de disques sont rares. Kyo en fait partie. Au début des années 2000, KYO rafle tout sur son passage… souvenez-vous : on parlait même de Kyomania !

Après tant de succès et un rythme effréné d’écriture, d’enregistrements, de promos et autres concerts, KYO décide en 2006 de faire une pause pour se ressourcer en se donnant le temps de vivre et tenter d’autres expériences. Certains formeront des projets personnels (comme celui d’EMPYR), écriront ou réaliseront pour d’autres… (Johnny Hallyday, Jenifer, Alizée, Amel Bent, Emmanuel Moire, Le Roi Soleil, Cléopâtre, 1789, Volo…) Près de dix ans après la sortie de leur dernier album, ils sont venus, ils sont tous là. Aucun des quatre n’a voulu manquer les retrouvailles. Il faut dire qu’à la grande table des artistes français, leurs fauteuils sont restés désespérément vides. Personne n’a pris leur place, ou personne n’a su la prendre. Cette façon de faire des musiques pop, mélodiques et efficaces n’appartient qu’à eux. En 2014, Kyo revient nous fabriquer des souvenirs et l’on devrait s’en réjouir.

À quoi ont-ils bien pu penser quand ils se sont retrouvés avec le producteur Mark Plati (David Bowie, The Cure, Gaëtan Roussel) en studio pour la première fois depuis 10 ans ? Qu’ont-ils bien pu se dire pour que le fruit de ces retrouvailles sonne aussi juste ? Avec « Le Graal », premier extrait de l’album, on tient déjà la chanson qui fait mouche. Un «hook» fatal, irrésistible, clair, net & précis. «J’ai cherché le graal, la jeunesse éternelle, le botox dans les veines» chante Benoît.

Retrouver Kyo, les écouter à nouveau…

C’est se souvenir que leurs chansons ont irrémédiablement balisé notre chemin, comme autant de sourires, de baisers et de visages croisés. Leurs refrains ont compté… « L’équilibre », second extrait de l’album: c’est l’ADN de Kyo, un titre lyrique, qui vous prend par la main et vous emmène sans que l’on ne puisse résister. Le couplet, sombre et lancinant intrigue, inquiète même, mais l’on avance avec lui en se disant qu’un refrain nous attend au bout du chemin et qu’il nous apportera surement un peu de lumière. Et la lumière fut.

Le refrain jaillit, aérien et imparable. Du grand Kyo. «L’équilibre» nous touche parce qu’elle parle de nos failles, de nos fragilités, de nos infidélités. Nous avons bien essayé d’être infidèles à Kyo, mais en vain…Tant mieux, les retrouvailles s’annoncent prometteuses. Le retour de Kyo sonne donc comme une évidence, l’histoire n’était pas terminée. «J’y crois dur comme fer» sont les dernières paroles de la chanson «LE GRAAL». La volonté est intacte.

C’est déjà complet le 6 décembre 2014 à l’Aéronef. NOUVELLE DATE : AU ZÉNITH DE LILLE le vendredi janvier 2015. TARIF PUBLIC DE 40€ A 45€

markerGéolocalisation : cliquez ici.

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !

Laisser un Commentaire

Nom/Prénom*
Votre courriel ne sera pas publié
Commentaire*
Les dates à venir

One Night Of Queen

- 20h

Cirque royal - Koniniluk crcus, Bruxelles

SEPT

11

One Night Of Queen

- 20h

Cirque royal - Koniniluk crcus, Bruxelles

SEPT

11

One Night Of Queen

- 20h

Cirque royal - Koniniluk crcus, Bruxelles

SEPT

11

La radio CCC

Voir tout l'agenda

Espace Partenaire

Vous avez un événement à anonncer

Gagner vos places pour des soirées



Vous aimerez aussi