Prochainement

Suivez les directs sur notre compte instagram

Actualité culturelle en Hauts-de-France, Bénélux et plus encore !
Alexandre Bloch 1 (c) Ugo Ponte - ONL Fin du cycle Sibelius par Alexandre Bloch du 11 au 19 avril

Artistes

9 avril 2024 - par L'équipe

0 commentaire

Fin du cycle Sibelius par Alexandre Bloch du 11 au 19 avril 20244 min. de lecture

Alexandre Bloch conclut le cycle Sibelius qu’il a souhaité diriger pour sa dernière saison avec l’Orchestre National de Lille.

Alexandre Bloch conclut son cycle Jean Sibelius, initié le 19 octobre avec la célèbre Valse Triste et le Concerto pour violon par Alena Baeva les 11 et 12 avril, puis la 7e symphonie les 17, 18 à Lille et 19 avril à Valenciennes.

La Valse triste est sans doute l’œuvre la plus célèbre de Jean Sibelius. Sa popularité s’explique par sa durée (six minutes) mais également par les circonstances de sa diffusion. En 1905, la maison d’édition allemande Breitkopf und Härtel acquiert les droits de la musique de Sibelius, réalisant un grand nombre d’arrangements instrumentaux de la Valse, de la flûte seule à la fanfare de cuivres. C’est avec cette pièce d’une profonde poésie que Sibelius se fait ainsi connaître aux États-Unis.

Le compositeur finlandais adorait les valses de Johann Strauss, mais comme l’indique le sous-titre, la Valse triste émerveille l’auditeur par sa lenteur et sa gravité. L’envoûtement que procure la pièce s’explique en effet par l’action du drame qui l’inspire. Le personnage principal imagine le rêve de sa mère agonisante : les souvenirs de toute une vie surgissent, jusqu’à l’apparition de l’ange de la mort… En quelques minutes, Sibelius crée une atmosphère magique, lumineuse et doucement inquiétante.

Longtemps, Jean Sibelius a caressé l’idée de devenir un grand violoniste.

Le compositeur finlandais a même postulé pour entrer au prestigieux Philharmonique de Vienne, lors de ses études dans cette ville. Mais un manque de technique et un caractère instable (l’alcoolisme n’aidant guère) l’empêchèrent de réussir dans cette voie. Écrit entre 1903-1904, le Concerto pour violon apparaît comme un hommage affectueux à l’instrument fétiche du compositeur. L’œuvre est aujourd’hui reconnue comme l’un des grands concertos pour violon de l’histoire et pourtant, il faudra attendre les années 1930 et l’enregistrement au disque de Jascha Heifetz pour que l’ouvrage atteigne la célébrité mondiale qu’il possède toujours aujourd’hui.

La Symphonie n°7 clôture en apothéose l’œuvre symphonique de Sibelius (ainsi que le focus Sibelius mené par Alexandre Bloch cette saison !). En 1924, le compositeur ne sait pas encore qu’il s’agit de l’une de ses toutes dernières pièces orchestrales : seule la musique de scène de la Tempête puis Tapiola en 1926 seront achevées, avant que Sibelius ne plonge dans un silence créatif jusqu’à sa mort en 1957. On sait aujourd’hui que le compositeur écrivit une Symphonie n°8, qu’il jeta au feu au début des années 1940, et qu’il n’envisagea aucune autre œuvre d’importance.

Comment expliquer un tel silence ?

Tout d’abord, parce que l’écriture musicale était souvent un processus douloureux pour le compositeur finlandais, comme en atteste son journal intime. Pourtant, Sibelius fut satisfait de la création de l’œuvre en 1924, même si, selon lui, les critiques ne perçurent pas l’importance de la symphonie. La Symphonie n°7 apparaît en effet comme la quintessence de l’univers du compositeur nordique. Particularité majeure de ce chef-d’œuvre : sa forme en un seul mouvement continu d’une vingtaine de minutes.

Textes musicologiques Laurent Vilarem

Alexandre Bloch 1 (c) Ugo Ponte - ONL Fin du cycle Sibelius par Alexandre Bloch du 11 au 19 avril
Alexandre Bloch 1 (c) Ugo Ponte – ONL Fin du cycle Sibelius par Alexandre Bloch du 11 au 19 avril

Infos pratiques :

Jeudi 11 et Vendredi 12 avril – 20h Lille, Auditorium Jean-Claude Casadesus, Nouveau Siècle

SIBELIUS Valse triste

Concerto pour violon

R. STRAUSS Till l’Espiègle

Alexandre Bloch Direction / Alena Baeva Violon

___

Mercredi 17 et Jeudi 18 avril – 20h Lille, Auditorium Jean-Claude Casadesus, Nouveau Siècle

SIBELIUS Symphonie n°7

BEETHOVEN Concerto pour piano n°5, « l’Empereur »

Alexandre Bloch Direction / Francesco Piemontesi Piano

Egalement en région Hauts-de-France

Vendredi 19 avril – 20h Valenciennes, Phénix

___

Autour des concerts :

19h : Conférences « Cycle Sibelius » par Camille de Rijck (avant les 4 concerts lillois)

A l’issue du concert : Bord de scène avec les artistes (uniquement le 11 et 17 avril)

___

Concerts gratuits pour les étudiants les 11 et 12 avril :

L’Orchestre National de Lille, grâce au soutien d’Arpège (club de mécènes de l’ONL), invite les étudiants à vivre ce concert en direct au Nouveau Siècle

(dans la limite des places disponibles en billetterie pour les deux concerts lillois et sur présentation d’une carte d’étudiante de l’année 2023-2024)

___

Tarifs : de 6 à 48€

Informations et réservations : www.onlille.com / 03 20 12 82 40. Billetterie : 3 place Mendès France à Lille.

Concerts diffusés cet automne sur Mezzo et ultérieurement dans l’Audito 2.0 de la chaîne Youtube de l’OrchestreAvec le soutien du Crédit Mutuel Nord Europe.

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !

Laisser un Commentaire

Nom/Prénom*
Votre courriel ne sera pas publié
Commentaire*
Les dates à venir

One Night Of Queen

- 20h

Cirque royal - Koniniluk crcus, Bruxelles

SEPT

11

One Night Of Queen

- 20h

Cirque royal - Koniniluk crcus, Bruxelles

SEPT

11

One Night Of Queen

- 20h

Cirque royal - Koniniluk crcus, Bruxelles

SEPT

11

La radio CCC

Voir tout l'agenda

Espace Partenaire

Vous avez un événement à anonncer

Gagner vos places pour des soirées



Vous aimerez aussi