Concert De Staat L'Aéronef de Lille - Ça C'est Culte
PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Premier sur l'actualité culturelle en Hauts-de-France !
MENU
de staat photo-credit-isabelle-renate-la-poutre-2
Artistes

Concert De Staat L’Aéronef de Lille

0 commentaire
26 septembre 2016 - par L'équipe

938 lectures totales, 2 lectures aujourd’hui

Le nouveau disque de DE STAAT, dont la sortie est prévue le 26 février 2016, s’appelle O. Cette lettre représente non seulement le son ‘Oh’, mais symbolise également un mouvement circulaire.

Florim chez De Staat : “On retrouve ce cercle dans chaque aspect de l’album. Nous avons enregistré les chansons en configuration studio circulaire. « O » signifie à la fois le vide et le tout, l’infini. Nos nouvelles chansons sont répétitives, on pourrait dire qu’elles sont sans fin. »

Torre Florim explique qu’il va trop bien pour continuer à parler de sa déprime. « En fait, tout va très bien, et du coup, ça me permet d’avoir un regard plus détaché sur le monde et sur moi-même. » Cela a amené le musicien à traiter de thèmes comme celui de la vie à l’époque des réseaux sociaux. « Parfois, j’ai l’impression qu’on ne peut vraiment exister en tant qu’être humain que si on raconte sa vie. Pas seulement à cause de choses comme Facebook, mais aussi quand on voit que les stars doivent sans cesse se montrer à la télévision. » La symbolique du cercle tient une place centrale ce nouvel album. Florim : « Par exemple, je parle d’être coincé dans une boucle, de faire les mêmes mouvements cycliques sans pouvoir s’en échapper. Je parle du moment où les humains seront immortels : à quoi ressemblerait la vie éternelle ? » O sera-t-il un disque lourd de sens ou un disque philosophique ? « Il n’est pas si lourd que ça ; il y a aussi une chanson sur l’album qui ne parle de rien du tout. »

DE STAAT a fait ses débuts en 2009 avec Wait for Evolution. Le groupe s’est ensuite très vite produit dans des festivals comme Glastonbury, City to City, The Great Escape, SXSW, CMJ, Iceland Airwaves, Sziget et Lowlands. Wait for Evolution a été récompensé à plusieurs reprises. Le deuxième album de DE STAAT, Machinery, est paru en 2011, et en 2011 et 2012, le groupe a reçu le prix de meilleur artiste alternatif de la part de 3FM, la plus grosse radio alternative néerlandaise.

Le leader Torre Florim a travaillé sur le troisième album du groupe, I_CON (2013), avec Vance Powell (le légendaire ingénieur du son de Nashville et accessoirement bras droit de Jack White), mais les morceaux du disque n’en reflètent pas moins la vision sonore du groupe élaborée par Torre.

DE STAAT a reçu le prix Edison du meilleur album rock en 2014. Le groupe a également été nommé aux 3FM Awards dans trois catégories (meilleur groupe, meilleur groupe rock, meilleur album). La sortie d’I_CON a été suivie en novembre 2014 par celle du EP Vinticious Versions, qui contenait des remakes de chansons de DE STAAT.

En Mars 2016, le groupe Muse a proposé à De Staat de les accompagner sur une partie de leur tournée « Drones » en Europe. De Staat a ainsi eu la chance de se produire en première partie de Muse sur une scène en forme de cercle au milieu du public pour 14 dates européennes.

Le leader du groupe, Torre Florim, a également retenu l’attention de la critique internationale grâce à ses projets solo. Sa reprise de « Firestarter » a été remarquée par Prodigy, qui l’a décrite sur les réseaux sociaux comme « la meilleure reprise jamais faite d’un de nos titres ». La chanson a été choisie pour accompagner la bande annonce officielle du jeu vidéo Just Cause 3.

En concert :

27/09 : La Poudrière, Belfort

28/09 : La Laiterie, Strasbourg

29/09 : Le Kalif, Rouen

30/09 : L’Ubu, Rennes

01/10 : L’Aeronef, Lille.

Imprimer Envoyer à un ami
0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié



Instagram