PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Google+ CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
Besac-Arthur, Lever l'encre, mars 2015
Chroniques

Besac-Arthur, Lever l’encre, mars 2015

0 commentaire
16 février 2015 - par L'équipe

Après un troisième EP “ Peu importe où ” sorti en 2013, le premier album Lever L’Encre de Besac-Arthur sort en 2015.

À 18 ans, Besac-Arthur découvre une vieille guitare ayant appartenu à son père arménien. Avec le son des cordes, la voix sort presque d’instinct. Un mois plus tard, il met ses textes en musique. Cinq ans après, un diplôme de journalisme sous le bras, il part sur les routes d’Espagne pendant six mois. Il vit de différents boulots dont musicien de rue, avant de revenir convaincu de l’importance de la musique dans sa vie. Après différents projets, orchestres, groupe de rock, il imagine le nom de Besac-Arthur en 2009 sous l’inspiration de son poète favori, Arthur Rimbaud et de Bob Dylan qui avait trouvé son nom de la même manière grâce au poète Dylan Thomas.

Rêveur et aventurier, Besac-Arthur se projette dans le monde et nous rend ses photographies des continents en musique. Sa pop acoustique sans frontière est influencée par les grands espaces. Que ce soit l’Amérique du Nord aux sonorités de lap steel, d’harmonica et de ukulélé. Ou même de l’Amérique du Sud saupoudrée de marimba.

Un premier album enregistré au Studio M de Nicolas d’Avell, Mistin Music Productions.

Écrit sur la route, cet album est ouvert au monde et aux personnes incroyables qu’il a croisées lors de ses voyages. Dans un train indien, serpentant à 20km/h. Entre Kolkata et Bénarès, à la lueur d’une flamme dans une auberge de montagne népalaise. Ou sur les berges d’un port de pêche d’un petit village de Bali. Même dans un chalet au bord d’une rivière dans les Rocheuses Canadiennes ! Ces rencontres touchantes et mélancoliques reflètent la situation du monde actuel.

Besac-Arthur, Lever l'encre, mars 2015

Un premier album enregistré au studio de Nico D’Avell, arrangeur, producteur, directeur artistique et multi-instrumentiste ayant créé son propre label Mistin Music Productions. Il s’occupe, entre autres, de Mathieu Clobert, Epolo, Pop, Swan, etc.

Les musiciens Nicolas Draps et Corentin Dalgarno ont participé à l’enregistrement pour les cordes, Marc De Vreese pour les cuivres, Milla Brune, June et Gabriel Madiata pour les secondes voix. Sans oublier le choeur de filles Mélopée – enregistré dans une chapelle à Bruxelles.

Parmi les douze titres de cet album, quelques coups de cœur comme Toucher le ciel, George, L’île, Ton étoile. Et aussi Peu importe et Etretat. La sortie est prévue pour le 16 mars 2015.

887 total views, 4 views today

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié