PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Google+ CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
Bernstein on Broadway ONL Lille Orchestre National de Lille reportage
Reportages

Ambiance de fête à l’ONL (Bernstein on Broadway)

0 commentaire
28 décembre 2017 - par Nicolas FOURNIER

Dernier concert de l’année ! L’Orchestre National de Lille a décidé d’organiser une soirée spéciale Bernstein on Broadway à plus d’un titre.

Au programme un concert Bernstein on Broadway centré sur la carrière du compositeur américain Leonard Bernstein. L’auteur notamment de comédies musicales. Si ce genre n’est pas des plus populaires en France, il s’agit d’une véritable institution aux États-Unis. Quoi de mieux que l’un des auteurs les plus réputés (père notamment de West Side Story) pour découvrir. Et bien sûr, le tout dans une ambiance festive très sympathique à quelques jours des fêtes de fin d’année 2017.

Direction le Nouveau Siècle ce vendredi soir pour la dernière date de ce Bernstein on Broadway.

Une mini-tournée régionale (avec des étapes notamment à Maubeuge et Carvin) organisée pour l’occasion durant plus d’une semaine. À quelques mètres seulement du marché de Noël de Lille, les fêtes sont dans toutes les têtes.
Bernstein_Leonard

Immédiatement les touches jazzy d’On the Town retentissent dans l’auditorium. Après l’ouverture de cette comédie musicale de 1944, les premiers chanteurs entrent en scène pour « New York, New York » (à ne pas confondre avec la chanson de Sinatra). Cela donne le ton d’un créateur attaché à la grosse pomme, au travers les œuvres Wonderful Town et West Side Story. D’ailleurs, histoire de se mettre en condition, les contours d’une ville et de ses gratte-ciel sont projetés dans le fond de la salle.

Les chansons sont servies par de très bons chanteurs n’hésitant pas à interpréter leur rôle.

Quand bien même l’espace qui leur ait alloué sur scène est étroit. Il ne leur permet sans doute pas les facilités qu’ils ont dans les salles adaptées au music-hall.

L’ambiance est souvent enjouée (100 Easy ways to lose a man), cabotine (Wrong note bag). Et sans mettre de côté l’émotion (Some Other Time) ou la mélancolie (Peter Pan).
L’ordre retenu pour le choix des œuvres est la chronologie, exeption faite des dernières chansons, issues de West Side Story. Le programme est décomposé en deux parties. Après un petit entracte d’une vingtaine de minutes, la soirée reprend.

Avant le retour de la musique, un représentant de l’orchestre met à l’honneur quatre de ses musiciens qui partent à la retraite prochainement. Pour eux aussi, c’est jour de fête, célébré à grand renfort de cotillons.

La musique reprend avec les notes plus classiques de l’ouverture de Candide.

Plusieurs passages font désormais référence à l’opéra. Si l’introduction d’On The Town était jazzy, celle de Candide serait beaucoup plus classique et plusieurs extraits évoquent plus clairement l’opéra. L’ambiance se fera même solennelle avec A simple song, issu de la messe écrite par Bernstein dont l’œuvre complète sera jouée par l’orchestre plus tard dans la saison. Et pour mieux se plonger dans l’ambiance, une vidéo projette des vitraux stylisés sur le mur, laissant l’un des excellents chanteurs seuls dans la lumière.

La soirée est vraiment spéciale

Le chef d’orchestre (le Britannique Geoffrey Patterson) s’adresse même au public. Une démarche plutôt rare et appréciable. Elle rappelle l’importance de Bernstein dans la musique moderne et son plaisir à conduire ses compositions. On finit par la comédie musicale la plus connue de son répertoire (West Side Story). Les cinq chanteurs nous font rêver le temps de quelques en faisant vivre ce Roméo et Juliette urbain dans le milieu des gangs.

On finira sur trois rappels. Sans oublier le musicien déguisé en Père Noël et plus généralement son bonnet porté comme couvre-chef par la plupart des personnes sur scène. Et surtout, sur une bonne humeur communicative transmise à un public venu nombreux. Oui, il n’y avait pas meilleur moyen de finir l’année. On recommence en 2018 ?

2,522 total views, 4 views today

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié