Lowland Brothers + Théo Charaf - Le Poche prend l'air #2 - Au jardin public de Béthune @Ludovic Mannechez
PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Actualité culturelle en Hauts-de-France et Belgique
Lowland Brothers + Théo Charaf - Le Poche prend l'air #2 - Au jardin public de Béthune @Ludovic Mannechez
PHOTOS

Lowland Brothers + Théo Charaf – Le Poche prend l’air #2 – Au jardin public de Béthune @Ludovic Mannechez

0 commentaire
11 août 2021 - par Ludovic Mannechez

 515 vues au total,  4 vues aujourd'hui

La Ville de Béthune et Believe Live présentaient : Lowland Brothers + Théo Charaf le vendredi 16 juillet au Jardin Public de Béthune à 20h00.

LOWLAND BROTHERS

Nico Duportal nous dévoile son nouveau projet : LOWLAND BROTHERS. L’une des prochaines révélations de la scène Rockin’ Country Soul des années 1960 ! Dans une époque marquée par les incertitudes, la naissance des Lowland Brothers sonne comme une évidence ! Riches de leurs parcours respectifs, ces cinq frères en musique ont décidé d’unir leurs multiples talents pour se réinventer et ciseler ensemble un répertoire intégralement composé de titres originaux.

Marqué au fer rouge par la force de la Soul, l’urgence du Rock’n’Roll, la puissance évocatrice de la Country, l’ancrage ancestral du Folk et porté par le charisme et l’énergie du bouillonnant Nico Duportal, ce flamboyant quintet prend toute sa dimension sur scène où il livre des prestations brûlantes et habitées !

La session de Sunburns in December.

THÉO CHARAF (FR)

À 27 ans, Théo Charaf joue de la guitare et chante avec le supplément d’âme de ceux qui le font pour les bonnes raisons, pour s’exprimer et passer un flambeau qui réchauffe, plutôt que par imitation. Quand il joue, Théo Charaf est traversé par les esprits de Mississippi John Hurt, Skip James, Blaze Foley ou tous ces folksingers des grands espaces cabossés par l’existence et la route.

Quelques rencontres (l’illustrateur fan de blues Jean-Luc Navette signe la pochette de ce premier album, Automatic City et leur label Wita records), la boutique de disques, Dangerhouse et son label Dangerhouse Skylab l’ont mis sur la bonne voie. Alors que son premier album est enregistré et mixé chez Electrophonic Recordings, le studio vintage de Hervé Bessenay, Théo rêve de vivre de sa musique. Bientôt, c’est vous qui lui paierez une bière dans la salle de concert. Going Down en apéritif audiovisuel !

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié


Instagram