Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Actualité culturelle en Hauts-de-France et Belgique
Léo Courbot, le guitariste
Artistes

Léo Courbot, le guitariste

0 commentaire
17 janvier 2024 - par Sébastien CIRON

Le guitariste Leo Courbot qui sort son second album Passion at a distance. Très inspiré par Prince et Jimi Hendrix, il s’est entouré de stars de la batterie sur ce disque !

Après un premier album remarqué (Vatic Vintage, révélation Jazz Magazine 2021) attirant des comparaisons avec Prince et Jimi Hendrix sur les ondes comme dans la presse, Leo Courbot propose un deuxième disque ambitieux, Passion at a Distance, prévu pour le 22 mars 2024.

Astronaute perché amateur de supernovas guitaristiques, le guitariste Leo Courbot suit son orbite entre galaxies funk et constellations rock. Depuis sa station spatiale bruxelloise, il écrit, compose, arrange et réalise en solo tous ses enregistrements.

Accompagné d’une incroyable équipe de batteurs comme Michael Bland (Prince, George Benson…), Gene Lake (Meshell Ndegeocello, D’Angelo, Maxwell), Stéphane Galland (Joe Zawinul, Ozark Henry…) et Pat Dorcean (Ida Nielsen, Jef Lee Johnson, Zap Mama), Leo Courbot nous transporte dans une odyssée de l’espace hendrixienne et romantique. On peut découvrir en premier extrait le clip du Cantique des Quantiques, avec en invité le batteur extraordinaire Stéphane Galland.

Astronaute perché amateur de supernovas guitaristiques, Leo Courbot suit son orbite entre galaxies funk et constellations rock. Après son premier album, Vatic Vintage, révélation Jazz Magazine gorgée d’astéroïdes funk, et dans son dernier EP, Wormholes (Octobre 2022), réalisé en compagnie de Michael Bland, batteur star de Prince, le musicien belge annonce la sortie de son deuxième album, Passion at a Distance.

En neuf titres funk-rock originaux, l’album met en scène la quête interstellaire d’un amour authentique. D’une chanson à l’autre, les textes s’appuient sur les vocabulaires cosmique et quantique pour poser le décor: « nuages d’électrons, » « corps célestes » et « trous de vers » y décrivent les distances infimes et infinies où se jouent le désir, les plaisirs et les peines amoureuses.
Pour se détacher des boîtes à rythmes d’un premier album réalisé quasiment seul, Leo
Courbot s’est entouré des batteurs de ses idoles: on retrouve des collaborations avec Michael Bland, repéré aux côtés de Prince et George Benson, Gene Lake qui a accompagné Meshell Ndegeocello, D’Angelo, ou Maxwell), mais encore Stéphane Galland qui a joué entre autre avec Joe Zawinul et Ozark Henry, AKA Moon) et Pat Dorcean (Ida Nielsen, Jef
Lee Johnson, Zap Mama).
Côté esthétique, la musique de l’album est illustrée par une fabuleuse pochette signée Philippe Caza, dessinateur pionnier de la science-fiction des 70s aux côtés de Druillet et Moebius dans les bandes dessinées des Humanoïdes Associés et du magazine culte Métal Hurlant.
Passion at a Distance nous transporte dans l’espace avec son odyssée sonore aux accents hendrixiens revendiqués. A savourer sous les étoiles dès le 22 mars 2024.

Imprimer Envoyer à un ami
0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié