Blond Neil Young à l'Aéronef de Lille © Monsieur Terpan
PROCHAINEMENT
Facebook CCC Flickr CCC YouTube CCC Instagram CCC Twitter CCC Soundcloud CCC Pinterest CCC
Actualité culturelle en Hauts-de-France et Belgique
Blond Neil Young à l'Aéronef de Lille © Monsieur Terpan
PHOTOS

Blond Neil Young à l’Aéronef de Lille © Monsieur Terpan

0 commentaire
1 juin 2021 - par L'équipe

 468 vues au total,  4 vues aujourd'hui

Blond Neil Young à l’Aéronef de Lille : les photos !

La plupart du temps, le «groupe hommage » typique copie en tout point l’original. Jeu de scène, lumière, tenue vestimentaire, il respecte à un cheveu près le glorieux aîné, au point que Peter Gabriel lui-même emmène ses enfants aux concerts des succédanés de Genesis pour leur montrer « comment faisait papa à l’époque ».

Chez Blond Neil Young, la seule réminiscence avec le « Loner », ce sont les rouflaquettes qu’arbore Stéphane Louvain, l’instigateur du projet. Pour le reste, pas de fioritures mais un hommage affectueux et respectueux au répertoire du musicien canadien. Les morceaux ne sont pas revisités, mais joués tels qu’ils ont été composés.

Chanteur-guitariste au sein de The Little Rabbits et French Cowboy, musicien pour Katerine et Jeanne Cherhal, Stéphane Louvain s’est attaqué à l’œuvre de Neil Young en novembre 2012. D’abord seul, dans une démarche de fan, puis très vite entouré d’un groupe recruté parmi plusieurs formations de la scène nantaise et rennaise (French Cowboy, Al Von Stramm, Tiny Scalp, Santa Cruz, Rock Roll & Remember).

De Zuma à Harvest, en passant par After the Gold Rush, Comes a Time ou Everybody knows this is nowhere, la formation égrène les pépites musicales dans un spectacle émaillé d’anecdotes sur la vie du natif de Toronto et l’histoire de ses morceaux.

Sylvain Chantal.

Découvre les images du concert Blond Neil Young à l’Aéronef de Lille par Monsieur Terpan :

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié


Instagram