PROCHAINEMENT
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
Tim Vantol Burning Desires concert ça c'est culte billet place ticket réservation
Actualités

Tim Vantol présente Burning Desires à la Maroquinerie (Paris)

0 commentaire
9 septembre 2017 - par L'équipe

Tim Vantol sera en concert le 23 octobre à La Maroquinerie !

Le concert de Tim Vantol initialement prévu à La Maroquinerie le 23 octobre 2017, est transféré à la même date à La Mécanique Ondulatoire, 8 passage Thièré, 75011 Paris pour un concert solo/acoustique. Les détenteurs de billets peuvent se faire rembourser jusqu’au 6 octobre dans les points de ventes habituels.

Tim Vantol est un jeune auteur-compositeur hollandais, auparavant guitariste chanteur de For Japan

Depuis quelques années, Tim s’intéresse à un style plus acoustique et folk, jusqu’en 2008, où il commence réellement à écrire ses propres chansons. Puis, il envisage d’enregistrer un premier album. Une fois la chose faite, Tim part à la conquête du monde avec Road Sweet Road sous le bras. Il joue partout où l’on voudra bien de lui en Europe et en Amérique du Nord (plus de 150 concerts !). Depuis, l’album a été repressé, et Tim a également remonté un projet électrique intitulé Short Answer.

Je suis un homme simple“ affirme Tim Vantol. Comment le sait-il ? « Parce que je ne suis ni le meilleur musicien, ni le meilleur parolier de la planète. Il y a des millions de personnes dans le monde qui jouent de la guitare ou contrôlent mieux leur voix que moi. Mais j’aime vraiment la peinture abstraite : il y a toujours quelque pour dire que j’aurais pu faire ça – ouais, mais tu ne l’as pas fait !

Voilà qui résume pas mal l’attitude de Tim Vantol – et qui est tout sauf abstraite. Depuis des années, le troubadour rock natif d’Amsterdam fait de la musique qui donne envie d’enfourcher une bécane. De jeter le casque et aller à une vitesse qui donne enfin le sentiment d’être vivant. Dans ses chansons, il parle beaucoup de routes et de maisons.

Ce qui importe réellement, c’est l’excitation du voyage entre les deux.Si l’on demande à Tim Vantol de quoi parle son nouveau disque Burning Desires, il racontera une histoire qui commence avec un déménagement et qui se termine en crise presque fatale au sommet d’une montagne : en faisant l’inventaire de ce qu’il avait accumulé au fil des années, il se dit qu’il pourrait être judicieux de s’en débarrasser d’une partie.

C’est marrant de vendre des trucs, et surtout de posséder moins de merdes, explique-t-il.

Cette idée s’accompagna d’un déménagement, non pas dans son plat pays hollandais, mais dans les Alpes allemandes. En théorie, l’isolement l’aiderait également à écrire de nouvelles chansons.

Oui, mais voilà : l’endroit était un tout petit peu trop reculé.

C’est sûrement le manque d’expérience. Un jour, Tim et l’un de ses amis se retrouvèrent coincés sur un pan de montagne escarpé, tandis que la nuit s’apprêtait à tomber. Pour commencer, des alpinistes chevronnés n’y seraient pas allés en short et t-shirt et ils auraient certainement établi un camp pour la nuit. Aujourd’hui, Vantol en rigole, mais il l’admet :

Si c’était arrivé deux semaines plus près de l’automne, j’aurais pu ne pas être en vie pour le raconter.

Conséquences de cette histoire

Un respect pour la nature et une nouvelle perspective sur la vie en général :

Parfois, il faut savoir prendre un peu de recul pour réaliser ce que l’on possède vraiment explique Tim Vantol. Si ça, ce n’est pas la pensée d’un homme simple.

« Burning Desires » est donc le second album de Tim qu’il viendra présenter à Paris, à la Maroquinerie le 23 octobre 2017 !

968 total views, 8 views today

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée
captcha