PROCHAINEMENT
HollySiz le 13 avril 2018 à l’Aéronef de Lille
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
Oh Wonder à Lille interview
Artistes

Oh Wonder à Lille : l’interview

0 commentaire
28 mars 2016 - par Agnès PACCOU

Agnès a eu la chance de rencontrer et d’interviewer le groupe Oh Wonder qui était de passage à Lille pour un concert à l’Aéronef !

Anthony – Nous nous sommes rencontrés il y a quelques années dans un studio à Londres. On s’est rencontrés par l’intermédiaire d’un ami commun avec qui j’ai fait une tournée en tant que producteur. Ensuite, avec Stéphanie, on a fait quelques enregistrements ensemble et réalisé que l’on écrivait de meilleures chansons ensemble que séparément. Donc au départ notre collaboration était basée sur l’écriture de chansons.

Joséphine – Ensuite on a décidé de sortir une chanson. C’était destiné à rester en état de projet, un projet d’écriture. On n’a jamais anticipé la tournée, ni jouer nos chansons, c’est génial et une grande surprise.

Joséphine – On adore le mot “wonder”. Cela a deux significations ! Premièrement,  c’est le fait d’être inquisiteur, curieux du monde, mais aussi “wonder” (merveille) désigne une chose belle, comme les sept merveilles du monde. Donc c’est à propos du questionnement et du défi de soi, mais aussi l’admiration et le respect du monde qui nous entoure. On aimait simplement ce mot “wonder”, et on a rajouté “Oh” devant ! (rires)

Joséphine – Oui, du Sud Est Londonien. C’est charmant et j’y ai vécu toute ma vie.

                   – Toi aussi ? (à Anthony)

Anthony – Non, j’ai grandi dans pleinsd’endroits différents étant enfant, et donc j’ai emménagé à Londres il y a seulement 3 ou 4 ans.

Joséphine – Nous avions écrit une chanson, et nous voulions la sortir. Et donc on l’a mise sur Soundcloud. Sur le site, il y a des rubriques d’informations du type. On a écrit Nom : OH WONDER ; Lieu d’habitation : Londres ; Description : duo compositeur. Ensuite, je crois que c’est Anthony qui a dit “On devrait faire ça tous les mois” parce que cela avait été très amusant, et donc voilà on s’est mis à sortir une chanson par mois ! 

Anthony – C’est comme ça que cela a commencé.

Joséphine – C’étaient nos débuts. C’est très peu réfléchi, il n’y avait pas de plan marketing derrière tout ça, et toutes les quatre semaines on écrivait, on enregistrait, et sortait une chanson… On ne savait pas vraiment se que l’on faisait.

                   – Donc, vous avez gardé tout cela très spontané…

Joséphine – Ouais, on terminait une chanson le dernier jour du mois, et on la sortait le lendemain. Donc, tu vois, tout le monde écoutait la chanson pour la première fois, et nous aussi. On était tous dans le même bateau, il y avait quelque chose d’agréable à construire cette communauté et cette base de fan où chacun ressentait la même chose, ça a créé un vrai dialogue, c’était cool !

Anthony – Oui, en septembre on a sorti toutes les chansons que l’on a écrites pendant l’année.

                 – 15, c’est ça ?

Anthony – Oui c’est bien ça, et ce soir on en joue 14.

Joséphine – Yeaaah … Génial !

Anthony – On ne s’attendait pas du tout à ce que ça arrive !

Joséphine – C’est complet partout, pareil aux États-Unis, et au Canada. Tout a été vendu en quelques minutes, c’était fou…

Anthony – Ouais, on ne sait pas encore comment réagir à tout ça… ! (rires)

                 – Donc vous ajoutez des dates de tournée au fur et à mesure ?

Anthony – Oui, on est en tournée jusque novembre 2016. Et donc on émet les tickets au fur et à mesure.

Joséphine – Oui, en fait, Paris était le plus au Nord où nous avons joué, mais hier soir on aussi joué à Strasbourg. On est venu à Lille il y à deux ou trois semaines pour un show-case radio, et donc on a déjà visité cette merveilleuse ville. On s’est fait un super repas, on a flâné …

Anthony – Super endroit, plein d’histoire, magnifique.

Joséphine – J’ai beaucoup grandi en Normandie, mes parents avaient une maison de vacances sur une falaise juste à côté de la mer. Donc, chaque année, quand j’étais enfant nous y allions les deux mois d’été, jusqu’à mes 18 ans, on y allait et passait du temps à la plage. Donc j’adore la France, mon père parle le français, a vécu dix ans à Paris, et par exemple Joséphine est un prénom français, pareil pour mon frère Guillaume… En fait, mes parents veulent être français ! Ils essaient très fort! (rires) J’aime la France et particulièrement la partie Nord.

Joséphine – Oui, on va à New York le mois prochain et ce pour quatre semaines.

Anthony – On va essayer d’y écrire le prochain album. On n’a pas écrit depuis… au moins huit mois. C’est presque impossible d’écrire et de faire la tournée en même temps.

Joséphine – Non, sortir une chanson par mois… ne permet pas de perspective, de contexte tu sais. On avait juste quinze chansons qui devaient constituer un album. Tandis que là, on espère avoir un album complet.

Anthony – Oui comme une œuvre d’art.

Joséphine – Ce sera plus concret. On est très excités.

                    -C’est une nouvelle aventure.

Joséphine – Ouais, vraiment cool, et l’on va manger beaucoup ! (rires)

Anthony – On essaie de trouver du temps pour visiter les villes où l’on va, c’est très difficile aujourd’hui puisque le concert commence très tôt, habituellement on monte sur scène vers 21h30/22h, et ce soir c’est 19h. Donc on n’a pas beaucoup profité de Lille aujourd’hui.

Joséphine – Sinon on aime courir, habituellement on fait notre jogging, comme moi ce matin autour de Lille. Anthony adore le bon café, donc il trouvera toujours le meilleur spot. Sur Lille on avait trouvé un bon café la dernière fois, n’est-ce pas ?

Anthony – Une bonne pâtisserie. Juste dans le centre…

                 – Ce n’est pas Starbucks je suppose ... ! (rires)

Joséphine – Ouais tu en as entendu parler ?! Donc on aime le jogging, manger, boire du café, le tricot et regarder des Séries Télés … !

                – Et manger des mangues… (il y a des mangues sur la table de la loge)

Joséphine – La nourriture n’est pas un problème en France. Les gars, j’ai mangé tellement de fromage ces derniers jours ! Trop bon ! Et le pain…

                – Le pain et le fromage ! À Lille, vous pouvez aussi faire passer tout ça avec des bonnes bières belges.

Anthony – Ou du vin rouge.

Joséphine – (regardant Anthony) On va devenir super gros d’ici la fin de l’année n’est-ce pas ? (rires)

Joséphine – Eh bien, merci pour tout, pour votre soutien, que vous écoutiez notre musique, et aussi de nous donner cette superbe opportunité de venir sur Lille et jouer notre musique, c’est génial.

Anthony – Oui une merveilleuse opportunité.

Merci au groupe de nous avoir permis de faire cette interview et merci à Élisa pour la traduction et l’aide lors de l’interview en anglais.

Agnès PACCOU

Découvrez les photos du concert à l’Aéronef de Lille :

Oh Wonder à L'Aéronef de Lille © Agnès Paccou

292 total views, 2 views today

Imprimer Envoyer à un ami
0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié
captcha