PROCHAINEMENT
HollySiz le 13 avril 2018 à l’Aéronef de Lille
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
Nina Attal Don't you stop me album cacestculte chronique
Artistes

Nina Attal vous aura prévenu dans Don’t you stop me

0 commentaire
29 septembre 2017 - par L'équipe

L’œil pétillant, le sourire éclatant et une voix qui vous emporte où elle veut. Du haut de son 1m53, Nina Attal est une boule d’énergie musicale pure !

Guitariste virtuose reconnue par ses pairs et aussi véritable femme de spectacle, Nina Attal est de ces artistes qui vous accrochent en trois notes. Il faut dire que la belle a commencé sa carrière à 16 ans avec son premier groupe de blues. Déjà remarquable et remarquée, elle participe en 2009 au tremplin Blues sur Seine et en gagne tous les prix. À seulement 17 ans, elle sort son premier EP en tant qu’auteure-compositrice et interprète. Dans la foulée, un tourneur la repère et l’engage. Sa carrière démarre. Elle se produit partout en France et en Europe.

En 2011, elle sort son premier album Yellow 6 / 17 et enchaîne les médias (Taratata, C à Vous…).

En 2012, Nina Attal est l’une des plus jeunes artistes à se produire sur la grande scène du Festival de jazz de Montréal, devant 50000 personnes ! C’est en assurant les première parties de Chic, groupe du mythique Nile Rodgers que Jerry Barnes flashe sur ce petit bout de femme incroyable à la guitare. Il produit son deuxième album, Wha, à New York, enregistré dans le célèbre studio Avatar.

Ont collaboré à cet opus Steve Jordan (batterie), Cory Henry (claviers) et Bashiri Johnson (percussions). Pour ne citer que ces grands noms de la funk. Nina a également travaillé avec Greem de C2C, Beat Assaillant. Ou encore Electro Deluxe et Benjamin Siksou.

Forte d’une culture musicale dense, inspirée par les plus grands (BB King, Stevie Ray Vaughan, Prince, Michael Jackson), Nina Attal emprunte aujourd’hui sa propre voie. Sans pour autant renier ses racines et nous embarque dans un univers aux sonorités pop électro et funk.

La scène est son terrain de jeu.

Cela lui tient à cœur de partir sur les routes avec sa nouvelle formation. Une formation composée de moitié par ses proches. Son frère cadet assure l’aspect visuel en excellant à la danse !

Son nouveau single est Don’t you stop me. Il a été enregistré par Romain Tranchart (membre du groupe Mojo). C’est un avant-goût de l’album qui sortira début 2018. Ce morceau est illustré d’un clip cocasse prouvant que Nina a également de l’humour.

En huit ans de carrière et plus de 450 concerts en France et à l’étranger, Nina Attal a su s’imposer parmi les musiciens les plus pointus. Elle a su se créer un groupe de fans fidèles et toujours important. Une artiste à la voix de velours et aux doigts d’or qu’il faudra découvrir d’urgence… au cas où vous seriez passés à côté !

2,872 total views, 10 views today

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié
captcha