PROCHAINEMENT
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
Lou Salomé
Artistes

Lou Salomé

0 commentaire
25 février 2013 - par L'équipe

Lou Salomé (la chanteuse) est née fin avril 2011 sur les scènes parisiennes (Le Réservoir, Le Sunset, Le Baiser Salé…) fraîchement débarquée de son sud natal pour se confronter au public parisien.

Ironie de l’histoire, elle en a confié la direction artistique à son amie d’enfance, Carine Bonnefoy, pianiste et compositrice de jazz reconnue, avec qui elle partageait les mêmes bancs d’école et jouait à 12 ans dans le même groupe. Perdues de vue pendant 20 ans et retrouvées grâce à Myspace, c’est la musique qui les réunit à nouveau aujourd’hui.

Déjà petite, Lou Salomé laissait résonner sa voix dans les escaliers de la maison parentale du sud de la France

Elle chante avec sa copine de classe, Carine Bonnefoy dans un groupe local issu de son petit village varois. À 17 ans, Lou Salomé intègre un autre groupe toulonnais, elle réussit son bac, ses études et travaille dans la communication, un métier qui lui plaît qu’elle exercera pendant dix ans sans ne plus penser à chanter.

En 2005 Lou Salomé revient à la musique en chantant avec de nouveaux musiciens des reprises pop rock. Elle s’appelle alors Initiales C.C. en hommage à Serge Gainsbourg, l’auteur qui l’a le plus inspirée. Sa première chanson « Tic tac mania » arrive en 2008, en même temps que le premier album du même nom. Marqué par l’obsession du temps, il est pour elle le signe d’un saut dans la musique « qu’il était temps de faire enfin ».

C’est le premier album de l’urgence que Lou Salomé écrit et co-compose

L’identité de Lou Salomé n’est pas encore là, ni même l’univers mais le premier pas vers le chant, l’écriture et la musique, est franchi. « Il fallait que cela sorte vite et c’est enfin sorti. Le chant était une évidence depuis la petite enfance, tellement évident que je n’ai rien fait pendant toutes ces années. Puis un jour, j’ai compris qu’il fallait m’engager et oser partager ces choses qui résonnaient en moi depuis toujours ». En 2009, son père atteint d’un cancer lié à l’amiante décède. C’est un tremblement de terre qui marquera une des principales sources d’inspiration des textes et des musiques du second et nouvel album My ART belongs to DAD.

22 total views, 2 views today

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée
captcha