PROCHAINEMENT
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
Hemiolia temple baroque concert arras hambourg
Artistes

Hambourg à Leipzig à Arras par Hemiolia

0 commentaire
7 juin 2014 - par L'équipe

L’association Hemiolia et l’association Modulations proposent un concert de musique baroque au Temple d’Arras (rue Victor Hugo) le 11 juin prochain à 20h.

Le choix d’ Hemiolia : À l’aube du XVIIIème siècle, en Allemagne, les compositeurs réussirent la synthèse entre le strict choral luthérien, la musique italienne vocale et instrumentale, à l’ornementation luxuriante. Et la musique de danse française, pratiquée dans les pays germaniques depuis 1600 environ. En France, à l’instigation de Louis XIV, Lully avait développé un style nouveau que des compositeurs d’origine germanique diffusèrent jusqu’en Europe Centrale.

Le programme a pour objet la mise en évidence de la rencontre des goûts français et italien dans la musique allemande grâce à Georg Philipp Telemann (1681-1767), Georg Friedrich Haendel (1685-1759), et Johann Sebastian Bach (1685-1750). Ces trois contemporains entretenaient entre eux d’étroits rapports professionnels et amicaux, voire familiaux. Telemann fut le parrain de Carl Philipp Emmanuel, deuxième fils de Bach et de sa première femme Maria Barbara.

Trois compositeurs choisis par Hemiolia

Telemann et Haendel furent très tôt et très longtemps amis, échangeant correspondance et bulbes de fleurs. Des trois compositeurs de notre programme, le plus célèbre fut sans aucun doute Haendel. C’est l’un des rares à n’avoir jamais connu d’éclipse depuis sa mort en 1759. Bach, le plus sédentaire, avec ses vingt-quatre enfants (!), attendit le milieu du XIXe siècle pour être redécouvert par les romantiques. Quant à Telemann, à la vie longue et riche, son œuvre prolixe et méconnue, reste presque entière à découvrir. »

Christelle Nouhaud : traverso
Claire Lamquet : violoncelle
Élodie Seyranian : clavecin

Entrée : 12/8 euros (demandeurs d’emploi, – de 25 ans). Réservations au 06 30 42 76 38.

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée
captcha