PROCHAINEMENT
HollySiz le 13 avril 2018 à l’Aéronef de Lille
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
electro deluxe album home
Chroniques

Electro Deluxe, “Home”, 2013

0 commentaire
4 novembre 2013 - par L'équipe

Un groupe, deux luxes.

Je vous vois venir, Electro Deluxe, encore un groupe avec à sa tête au moins un DJ jouant avec ses platines pour nous faire danser, qui en plus de ça, n’hésite pas à mettre les grands moyens en commençant par son nom de scène… Et pourtant vous n’y êtes pas du tout !

 

Le groupe se compose de sept membres très loin des platines pour DJ : Thomas Faure au saxophone et à la programmation, Jérémie Coke à la basse, Arnaud Renaville à la batterie, Gaël Cadoux aux claviers, Vincent Payen à la trompette, Bertrand Luzignant au trombone et enfin James Copley au chant.

Ils font partie des musiciens français les plus actifs actuellement et ceux depuis 2001, date de création du groupe. Mélange de genre entre Jazz, Swing, Funk, Groove et Hip-Hop, ce groupe hétéroclite commence enfin à jouer sans limites. Preuve à l’appui avec cinq clips vidéos réalisés dans une maison où sont réunis nos sept compères et leurs influences.

Beaucoup d’excellents groupes essayent de côtoyer cet univers rempli de passé et de présent, remplis d’influences diverses et variés, formant petit à petit un genre unique, qui prend forme dans une génération. Tel que les groupes comme Gramatik, Parov Stelar, Nicolas Jaar, Goldfish, Alice Francis et plein d’autres. Pourtant, Electro Deluxe arrive à aller plus loin que tous ces groupes avec Home le dernier album en date, sorti en septembre.

La réussite de cet album, l’ambiance folle, le rythme incontrôlable, l’envie de s’agiter en essayant de s’accorder avec la musique, le sourire, le dynamisme, le lâcher-prise pour s’enfoncer dans une folie musicale, parfaitement bien accorder provient de deux conditions idéalement réunies ici !

Electro Deluxe Home Album
Visuel de l’album Home

Pour commencer il y a le premier luxe que ce groupe nous offre : une instrumentation côtoyant le fantasme du glamour, du charisme, de la sensualité et du sexy, qui nous hypnotise et nous rend tel des pauvres bougres béats, qui, quand cela est fini, nous oblige à recommencer l’écoute dans un abus de pur délice. Une rythmique implacable qui nous prend aux tripes, qui nous plaque contre un mur pour nous élancer sur la piste d’une maison longue de cinquante minutes ! Et une puissance des cuivres qui nous ferait tenir toute une nuit.

Le tout au service d’un deuxième luxe qui met la touche finale à ce groupe prodigieux. La voix de James Copley à l’énergie communicative et énergique ! Une présence, un plaisir se dégage de sa voix autant funky que jazzy quand il l’expose au grand jour. Il arrive à nous faire ressentir cette véritable émotion qu’il a quand il chante et ça juste par la justesse de sa voix, de la première à la dernière note qu’il doit émettre.

Déjà douze ans que ce groupe existe et continue sa progression. Pour finir de vous titiller l’envie pubère d’aller écouter Home ce dernier album d’Electro Deluxe il faut savoir qu’ils ont fait plusieurs collaborations et n’ont pas beaucoup de chose à envier, on retrouve en effet les musiciens du groupe au côté de Ben l’Oncle Soul, Michel Jonasz, Hocus Pocus, Milk Coffee & Sugar.

Vous voulez mieux que ça ? Alors je vous suggère d’aller les voir en concert !

G. L. V.

166 total views, 2 views today

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié
captcha