PROCHAINEMENT
HollySiz le 13 avril 2018 à l’Aéronef de Lille
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
The Tellers Rock'n Roncq laura-Paravizzini-celinoue
Reportages

Coup d’envoi des Tellers au festival Rock’n Roncq

0 commentaire
13 juillet 2011 - par L'équipe

Le 24 juin 2011.

Arrivée des Tellers. Il est 20h50. Soit une attente d’une vingtaine de minutes par rapport à l’heure prévue. Cela dit, les groupies étaient déjà présentes depuis presque une heure.

Il aura fallu deux, trois chansons pour que l’un des membres de groupe invite le public à approcher de la scène. Les Tellers ont enchaîné plusieurs de leurs tubes, qui pour la plupart, étaient méconnus de la foule. Cependant, cela n’a pas empêché cette dernière à entrer dans l’ambiance du concert des Tellers. Ces quatre Belges originaires de Bruxelles ont pour ainsi dire chauffé les spectateurs pour le grand plaisir de ces derniers.

Afin de ne pas oublier les parents et grands-parents accompagnant les jeunes groupies, les Tellers n’ont pas manqué de remettre au goût du jour un titre phare des années 1970. C’est à partir de ce moment que tout l’auditoire fut conquis par la présence scénique de ces quatre jeunes bruxellois. Ainsi, les Tellers offrirent un titre inédit histoire de remercier le public totalement transporté par l’ambiance électrique qui régnait. S’ensuivit de la chanson « Friends of mine« , issue de leur dernier album « Close The Evil Eye« . Ce morceau s’annonçant comme étant la fin, les Tellers ont donc mis le « paquet » pour ces dernières notes.

Il fallait s’en douter… C’était sans compter sur le rappel chaleureux des jeunes comme des plus vieux. Au bout de cinq minutes : réapparition du groupe sous les applaudissements et acclamations du public.

Dans l’intention de continuer à faire tourner « la bulle Tellers », les quatre musiciens n’ont pas hésité à se mettre en jeu lors d’une improvisation d’une de leurs chansons, écrite pour la bande originale d’un film. À cette occasion, nous identifions la musicienne Aurélie (l’unique membre féminine du groupe) cette fois à la batterie : ce fut la découverte d’une autre facette de cette artiste (elle chante et joue du clavier, de la guitare et également du vibraphone).

Entre échanges avec le public et invitations à entrer dans leur “bulle”, les Tellers sont parvenus à enflammer le parterre de spectateurs. Pour certains, déjà amoureux et pour d’autres, tout simplement curieux de leur univers musical. Dans ces conditions, il faut reconnaître que ce groupe a su toucher, au-delà de sa musique, par son énergie et sa gentillesse, en vue de charmer les roncquois et les quelques lillois venus assister à cette première partie de Rock’n Roncq.

Pour finir en beauté, ils ont pleinement misé sur les mélodies caractéristiques d’une pop-rock actuelle.

En somme, la vague euphonique de ces quatre artistes était bel et bien installée. Si bien que cette bonne heure et demie s’est écoulée furtivement, sous les yeux émerveillés des fans et de ceux qui découvraient pour la première fois la fougue Rock et Pop des Tellers.

Un reportage de Laura Paravizzini et Célinoue.

Nous remercions Philippe Decoster de TV Records, Simon Toulouse de Homard et Saucisse Productions et Patrick Montbrand de la Ville de Roncq.


138 total views, 4 views today

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre courriel ne sera pas publié
captcha