PROCHAINEMENT
"Premier sur l'actu musicale en Hauts-de-France"
MENU
arlt-bar-c-saskia concert malterie lille
Chroniques

Arlt en concert à la Malterie de Lille

0 commentaire
23 octobre 2015 - par L'équipe

Nouvel album Deableries d’Arlt est disponible depuis le 16 octobre 2016

Éloïse Decazes du groupe Arlt, chante comme une sirène toxicomane. Et parfois même, littéralement, comme une sirène de pompiers, une marionnette hantée, une enfant en proie aux hallucinations, une vieille femme phosphorescente. Elle est aussi émouvante que drôle, et plus étrange que jamais.

Sing Sing y épanche son baryton de cafetière, au delà du juste, à sa façon de loup-garou qu’on a ébouillanté pour rigoler. Cette façon siamoise, torve, trouble de joindre leurs timbres somnambules fait de l’effet. Les mélodies vocales, poignantes, sont tissées à même les arpèges hirsutes, riffs erratiques. Avec des suites d’accords déglingués que lui tire d’une guitare antédiluvienne qui sonne parfois comme un vieux clavecin qu’on réveille.

On retrouve ici leur manie joyeuse de marier les contraires (chaud-froid, solide-liquide, tellurique-aérien), dans un excitant tohu-bohu d’humeurs contradictoires idéalement renforcées par le dialogue entre le jeu de guitare poétique de Mocke (Holden, Midget!), tout en carillons stellaires, jets de salive multicolores, nuées et rayons ultra-violets, lambeaux de jazz, montées de fièvre rocanrol, apparitions d’exotica nouille et les architectures parallèles du centaure Thomas Bonvalet (percussions arythmiques lilliputiennes, banjo vrombissant, orgue à bouche, flûtiaux bousillés, foudre, tonnerre, mille sabords).

On trouve un peu de tout ici, du très ancien et du très neuf. Du sentiment à la pelle, des questions théoriques saugrenues. De la poésie cannibale, du chamanisme nain, des ritournelles, du conte. Des bruits bizarres, de l’humour noir et rose, du psychédélisme en guenilles cousues d’or. Des sensations, des sensations, des sensations. ‘Deableries’ est sans doute le disque de Arlt le plus abouti. C’est aussi à la fois le plus accueillant, le plus doux et le plus siphonné.

ARLT (duo) (chanson de traverse / Paris) + CALVIN JOHNSON (solo acoustique, États-Unis) en concert à la Malterie à Lille le mercredi 28 octobre à 20h30 – 5€/7€.

32 total views, 2 views today

0 commentaire réagissez au sujet de cet article !


Vous aimerez aussi

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée
captcha